lundi 5 décembre 2022
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilPratiquerLa vie associative700 visiteurs nus attendus au musée Maillol

700 visiteurs nus attendus au musée Maillol

spot_img

Le Musée Maillol, à Paris, accueille depuis le 8 septembre 2022 et jusqu’au 5 mars 2023 l’exposition « Hyperréalisme. ceci n’est pas un corps » et n’a pas oublié d’y programmer trois soirées spéciales, réservées à un public dévêtu. La première a eu lieu le 10 novembre 2022, en présence des médias.

Par Jean-Luc Bouland

Une partie du groupe attendant les médias, le jeudi 10 novembre, pour le créneau qui leur était réservé. Photo ES-FFN

L’exposition « Hyperréalisme. Ceci n’est pas un corps » est accueillie jusqu’en mars 2023 au Musée Maillol, à Paris, après avoir fait sa première française à Lyon, avant l’été. Et, comme pour la capitale des gaules, ou Bruxelles, les organisateurs n’ont pas oublié de programmer des soirées destinées à un public dévêtu. Placées sous l’égide conjointe de la FFN et de l’association des naturistes de Paris, les six premières se tenaient ces jeudi 10 et vendredi 11 novembre, après les horaires réguliers d’ouverture, et les dernières auront lieu le jeudi 17 novembre. Mais, prévient le Musée, inutile de vouloir vous inscrire, c’est complet ! Ce sont ainsi 700 personnes qui auront pu voir l’exposition en toute nudité. Et, précise Eric, un participant du premier soir, « il y avait beaucoup de jeunes, et pour plus de la moitié, ce n’était pas des naturistes. Ils n’avaient encore jamais eu l’expérience de la nudité collective« .

Photo ES-FFN

La seule séance incomplète était la première, le jeudi 10, à 18h, ouverte aux médias, et nécessitant que les personnes présentes acceptent d’être photographiées et filmées, et que leurs images soient rendues publiques. Ce qui expliquait qu’on y rencontrait un peu plus de responsables et militants naturistes, dont certains membres du bureau fédéral.

De nombreux médias avaient annoncé l’évènement. Et certains avaient envoyé des journalistes, parfois dévêtus. Photo ES-FFN

L’information avait été relayée de bonne heure dans les médias généralistes et parisiens, comme dans la presse spécialisée. Ainsi, l’un des premiers à annoncer cette initiative était le magazine Beaux-Arts qui indiquait que c’était « l’occasion pour les adeptes du naturisme, mais aussi pour les novices qui souhaitent défier leur pudeur, de vivre une expérience peu commune dans un cadre habituellement très policé« .

Sur place, « les volontaires vont ainsi pouvoir confronter leurs corps et ceux des autres participants, bien réels, à ces faux êtres de chair que constituent ces œuvres au réalisme perturbant, réalisées en silicone, résine, cheveux véritables et autres matériaux illusionnistes« . Tout en rappellant le succès déjà obtenu à Liège, Bruxelles et Lyon, et estimant que c’est « une preuve que l’art se prête bien à la curiosité, à l’expérimentation et au questionnement des règles établies. Le terrain idéal pour mettre ses complexes au vestiaire !« .

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE
spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic