mercredi 7 décembre 2022
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilMédiathèqueArt du NuLyon, l'Hyperréalisme et les naturistes

Lyon, l’Hyperréalisme et les naturistes

spot_img

Déjà présentée en Belgique, l’exposition Hyperréalisme est visible à Lyon depuis le 11 février. Une soirée dédiée aux naturistes y sera organisée le 25 mars, avant sa clotûre en juin, et son arrivée à Paris en septembre.

L’évènement fera date, comme il l’a fait en 2021 à Bruxelles. Vendredi 25 mars 2022, les naturistes auront une soirée dédiée pour visiter en toute nudité l’exposition Hyperréalisme proposée à Lyon, à La Sucrière, depuis le 11 février. Organisée avec le soutien de la Fédération française de naturisme, et préparée depuis plusieurs mois par le conseil régional FFN et les associations locales, cet évènement, premier du genre en France, devrait faire le « buzz », voire interpeller les médias locaux.

Comme en Belgique, les administrateurs du musée lyonnais ont compris que cela ne pourrait que profiter à la notoriété de l’expo. Voire apporter un éclairage supplémentaire pour sa venue à Paris, même si rien ne laisse penser aujourd’hui que les naturistes parisiens pourront récidiver au Musée Maillol, où elle est attendue en septembre.

Une expo déroutante

Réalité, art ou copie ? L’hyperréalisme, ce sont des sculptures tantôt presque vivantes, tantôt étrangement dérangeantes… mais toujours fascinantes ! Cette exposition événement « Hyperréalisme. Ceci n’est pas un corps. », rassemble plus de 40 œuvres vous invitant à plonger dans le mouvement hyperréaliste.

Après Bilbao, Canberra, Rotterdam, Liège et Bruxelles où elle a connu un immense succès, cette exposition itinérante fera donc deux haltes en france en 2022, Lyon et Paris. L’hyperréalisme est un courant artistique apparu dans les années 1960 aux Etats-Unis et dont les techniques sont explorées depuis lors par de nombreux artistes contemporains.

L’exposition présente une série de sculptures qui ébranlent notre vision de l’art. Réalité, art ou copie ? L’artiste hyperréaliste tourne le dos à l’abstraction et cherche à atteindre une représentation minutieuse de la nature au point que les spectateurs se demandent parfois s’ils ont affaire au corps vivant. Ces œuvres génèrent ainsi une sensation d’étrangeté́, mais sont toujours porteuses de sens.

Le sous-titre de l’exposition fait référence à la célèbre œuvre de René Magritte « Ceci n’est pas une pipe », qui questionnait le rapport de l’art à la réalité. Certains artistes exposés à La Sucrière s’efforcent de donner du corps humain la représentation la plus fidèle et vivante possible tandis que  d’autres, au contraire, questionnent la notion de réalité : nouvelles technologies, représentations populaires détournées, déformations….

Le parcours rassemble plus de 40 sculptures d’artistes internationaux de premier plan dont : George Segal, Ron Mueck, Maurizio Cattelan, Berlinde De Bruyckere, Duane Hanson, Carole A. Feuerman, John DeAndrea,… Une exposition représentative d’un courant artistique dans son ensemble qui vous transporte aux frontières du réel Certains secrets de fabrication des œuvres sont révélés par les artistes eux-mêmes.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE
spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic