samedi 13 juillet 2024
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilPratiquerUne cyclonue symbolique à Avignon

Une cyclonue symbolique à Avignon

spot_img

Samedi 16 septembre 2023, Avignon accueillait en centre-ville sa troisième cyclonue organisée par la FFN avec le soutien de France Environnement. Un succès populaire, malgré un manque de participants.

Samedi 16 septembre, jour de braderie et journée du patrimoine, le centre-vile d’Avignon accueillait avec curiosité une manifestation bon enfant organisée par l’association Cyclonue France, avec le soutien de la FFN et de France environnement. Comme en 2021 et 2022, les joyeux cyclistes aux couleurs vives n’étaient pas nus, mais presque, le cache-sexe étant de rigueur, et le bodypaint couvrant souvent les seins des dames. Les participants étaient environ une quinzaine, et même TF avait envoyé une équipe pour un reportage.

« Le temps de la veille en a fait hésiter quelques uns mais les vaillants étaient bien là le jour J pour faire de cette manifestation, une réussite », explique Régis Monseaux, président de Cyclonue France. Une réussite qu’il analyse sur plusieurs niveaux. D’une part, «les bons rapports établis avec la Préfecture du Vaucluse et la Mairie d’Avignon avec lesquelles des échanges ont eu lieu et des rencontres vont se faire. Nous souhaitons faire connaître cette manifestation mais aussi parler du naturisme. Nous sommes attendus bien volontiers pour 2024». Et, d’autre part, «un merveilleux accueil des Vauclusiens qui ont voulu comprendre. Cela nous a permis la distribution de dépliants et d’expliquer».

Cette manifestation avignonnaise aura été la seule autorisée en France en 2023, celle de Rennes, prévue le 10 septembre, ayant été annulée suite à une décision préfectorale. Pour Régis Monseaux, «la Cyclonue de Rennes, nous respectons la volonté et la décision de la région Bretagne et nous respectons aussi le nouveau préfet qui a souhaité que cette cyclonue puisse se faire si le cache sexe était porté. La préfecture d’Ile et Vilaine sera en lien avec la Cyclonue France pour appréhender 2024».

Et, précise-t-il « nous sommes conscients des contraintes imposées quant au port du cache sexe mais d’une part la FFN continue son combat pour faire évoluer les mentalités sur la nudité et sur le naturisme et d’autre part nous rappelons que les cyclonues existent pour défendre le climat et l’environnement mais aussi sensibiliser sur la fragiltés des corps sur les axes routiers».

Régis Monseaux interrogé par l’équipe de TF1.

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE

spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic

×