jeudi 25 juillet 2024
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilPratiquerSport : les naturistes marquent des points

Sport : les naturistes marquent des points

spot_img

Quel sport naturiste préférez-vous ? Comment pratiquez-vous ? Dans quel environnement ? Débutée le 15 mars, l’enquête de Naturisme Magazine a déjà obtenu près de 120 réponses. Elle continue jusqu’au 15 avril, et réserve déjà des surprises.

Les réponses à l’enquête au 22 mars 2024.

Quelles sont les activités naturistes les plus pratiquées par les naturistes, en tenue gymnique ? Ceux qui répondront Tir à l’arc et pétanque seront dans l’erreur, au vu des premières réponses obtenues lors de cette enquête initiée par Naturisme magazine. Plus naturellement, on trouvera la natation et la marche (randonnue). N’est-ce qu’une première tendance ?

L’enquête continue ICI jusqu’au 15 avril pour la conforter, ou modifier les résultats.

Au 15 mars, il y avait déjà près de 70 inscrits à ce premier tournoi international.

Vos avis

En complément de nos 7 questions, nous vous proposons d »exprimer « votre conception de l’activité physique naturiste ». A côté des légitimes notion de liberté et de bien-être, voici quelques opinions plus argumentées.

« Une bonne respiration de l’épiderme est importante pour les efforts ! Quoi de mieux que la nudité pour pratiquer un sport ! Nos ancêtres primitifs étaient nus, avaient plus d’activité physique que nous… Pourquoi avoir besoin de tous ces vêtements techniques et accessoires sauf à générer du business ??? »

« Je pratique 2 à 3 activités sportives par semaine (essentiellement course à pied, trail et randonnée, un peu de natation, via ferrata, etc.). Trop rarement à mon goût, mais à chaque fois que c’est possible, j’essaie de les pratiquer nu. Je considère que les activités sportives s’inscrivent totalement dans ma vie naturiste, même si je dois généralement être habillé pour les pratiquer…»

« Nudité = Liberté . Lier ces plaisirs avec une pratique sportive c’est que du bonheur. Comme toutes activités ludiques ».

« Je trouve cela très bien, comme toute activité physique que chacun devrait pratiquer. N’ayant pas de véhicule personnel, je ne peut que fréquenter les rues de Grenoble et les parcs avoisinant où le naturisme n’est pas de mise. Je pratiquait la nudité sur les bords du Drac où elle était tolérée par les gens qui fréquentaient les lieux! Mais un préfet a préféré interdire à tout un chacun l’accès à l’endroit à la suite du décès d’une fillette lors d’un lâcher de barrage au lieu de contraindre EDF à implanter des avertisseurs sonores avant toute possibilité de lâcher d’eau de la rivière. Ce qui est bien dommage pour tous les gens qui fréquentaient le lieu, y compris les résidents d’un camping tout proche, dont je ne sais s’il a survécu à cette décision d’interdiction que je considère mal appropriée.je suis d’une nature bienveillante je crois! Et je trouve qu’il ne faut pas se focaliser sur les voyeurs pernicieux, tant qu’ils n’en viennent pas à des gestes déplacés envers les naturistes, cela ne peut en définitive que leur être plus néfaste qu’aux gens qui vivent naturellement ! »

« Elle est un peu différente de l’activité physique habillée. Il y a le coté social qui ressort avec les vêtements (mode, look, affirmation d’être un sportif) qui n’existe pas quand on est nu. De plus mais cela n’engage que moi la température du corps est mieux régulée. J’ai moins froid l’hiver quand je suis nu en forêt (bien sûr à l’abri des regards) sur mon vélo que lorsque je suis habillé. Cela vous paraitra peut être bizarre mais c’est comme ça ».

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE

spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic

×