jeudi 18 août 2022
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilPratiquerLes NaturismeS au MUCEM en 2024

Les NaturismeS au MUCEM en 2024

spot_img

En 2024, le MUCEM de Marseille accueillera en 14 salles une exposition sur les naturismes, sous toutes ses formes. Les appels à témoignages sont déjà lancés. L’annonce a été faite le 24 septembre 2021 au congrès de la FFN par l’universitaire Bernard Andrieu.

L’annonce a fait l’effet d’une bombe, ce vendredi 24 septembre au congrès de la FFN, à Héliomonde. Mais plutôt celui d’une bombe assourdissante, tant la salle restait calme, comme si elle ne mesurait pas l’importance de l’enjeu. Et, pourtant, donnée par Bernard Andrieu lui-même, présent en invité surprise à la tribune fédérale, l’information devrait occuper nombre de personnes pendant les près de 3 ans à venir. En 2024, pendant 6 mois, le MUCEM de Marseille accueillera sur 14 salles une exposition intitulée « Les NaturismeS », sur plusieurs thèmes souvent liés à des conférences.

Comme le soulignait Viviane Tiar, présidente de la FFN, «  C’est un évènement extraordinaire pour le naturisme. Nous devons le soutenir, y participer, et savoir l’utiliser ». 2024 sera justement l’année du prochain congrès de la FFN, et l’idée de l’organiser dans la cité phocéenne fait facilement son chemin. Et, suggérait un participant, « 2024 sera aussi l’année des jeux olympiques à Paris. Pourquoi ne pas organiser à Marseille, pendant cette période, des jeux olympiques naturistes ? ». Une idée qui rejoint celles déjà connues, en attendant celles qui devraient arriver, au fil du temps, et des recherches. Nombre de partenaires, pas tous naturistes, devraient s’y associer. Et chacun sait que vu l’ampleur du projet, trois années ne seront pas de trois pour le réaliser.

La Major de Marseille, en reflet dans les vitres du MUCEM, près du vieux port.

Appel à Archives des NaturismeS

La future exposition Naturismes au MUCEM sera  l’occasion de présenter les naturismes dans leur variété et la diversité, l’enjeu est aussi de le faire à partir d’une recherche d’archives à travers les membres des différents clubs, centres et lieux de pratiques mais aussi par la rencontre des acteurs et actrices des naturismes.

Un nouveau type d’archive voit le jour en fouillant les cartons et autre mémoires individuelles et collectives. Les albums de familles, les cartons de photographies, cartes posters, film, révèlent une culture matérielle avec deux fonctions différentes.

Ceux et celles qui, dans les albums privés, les films familiaux et les mémoires vécues, témoignent de la singularité des pratiques. Dans les  clubs, les lieux mais aussi dans les pratiques libres il existe bien des documents, des sources des informations qui témoignent des naturismes en relation avec des mode de vie, d’alimentation, de sexualité ou d’habitats et de loisirs.

D’ici octobre 2022, les initiateurs de cette exposition souhaitent rencontrer ceux et celles qui voudraient recueillir les sources d’archives (témoignages, objets,  photographies, films, correspondance, manuscrits…) pour établir une cartographie des ressources.

« Chacun et chacune peut nous joindre pour développer cette recherche », expliquent-ils, en écrivant à l’adresse générique suivant : bernard.andrieu@u-paris.fr .

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE
spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic