lundi 5 décembre 2022
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilPratiquerLa vie associativePaul Réthoré est décédé

Paul Réthoré est décédé

spot_img

Président de la FFN de 2008 à 2014, Paul Rethoré est décédé le 19 septembre 2021. Son ombre planait encore sur le congrès qui s’ouvrait moins d’une semaine plus tard à Héliomonde, et rappelait aux anciens l’action d’un idéaliste humaniste dévoué à la cause naturiste.

« C’est avec une immense tristesse que je vous informe du décès de Paul Rethoré, l’ancien président de la FFN. Il nous a quitté ce dimanche matin sereinement. C’était une belle personne qui défendait nos valeurs et qui s’est investi pendant de nombreuses années pour notre mouvement. Toujours dans la sagesse. Que des beaux moments partagés avec lui. Je suis en deuil d’un ami. Repose en paix Paul. Tu vas me manquer, nous manquer. Je t’embrasse très fort » avait aussi tôt déclaré Viviane Tiar, présidente de la Fédération. Puis répété en ouverture du congrès le vendredi 24 septembre, en demandant une minute de silence à sa mémoire, tout comme ce fut fait la veille en conseil d’administration.

Paul Réthoré à la tribune de l’assemblée générale de la FFN, en 2010.

Toujours membre du Club du Soleil de Grenoble, il en était administrateur quand il le représentait au sein de l’Union des Clubs du Soleil (UCS), devenue ensuite sous sa présidence l’Union des Clubs du Soleil et Association Naturiste (UCSAN), aujourd’hui dissoute. Et c’est à ce titre qu’il entrait en 2003 comme chargé de mission dans le nouveau bureau de la Fédération française de naturisme. Il fut ensuite président de la région Rhône-Alpes naturiste, et devint vice-président de la FFN, succédant à Guy Delfour à la présidence en 2008, au congrès tenu au domaine de la Sablière.

Après avoir laissé la présidence en 2014 à Armand Jamier, Paul Réthoré a continué à aider la nouvelle équipe, pour se retirer lentement des instances tout en se consacrant à la gestion de l’association GedNat, qui gérait l’espace mémoire dans l’ancien chalet de Christiane Lecocq, au CHM de Montalivet. En 2019, il était monté à Paris inaugurer les nouveaux locaux de la FFN aux côtés de la nouvelle équipe, et de sa présidente, Viviane Tiar, première femme à présider la fédération depuis sa création. Une petite et modeste cérémonie a été organisée au CHM en sa mémoire, regroupant une vingtaine de naturistes en vacances ou résidents du CHM, le vendredi 24 Septembre à 10h45 au chalet Lecoq.

A titre personnel, comme au nom des rédactions de Naturisme Magazine et Nat’Hebdo, pour l’avoir côtoyé régulièrement pendant toutes ses années de militantisme public, je ne peux que saluer l’humaniste, l’homme de conviction et de progrès social qu’il était. Et qu’il restera dans les mémoires. En adressant toute ma solidarité dans ces moments éprouvants à Marie son épouse, comme à sa famille et à tous ses amis, très nombreux.

JLB

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE
spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic