lundi 23 mai 2022
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilPratiquerEstime de soiTess Holliday nue pour les gros

Tess Holliday nue pour les gros

spot_img

Elle a beau avoir des bourrelets et de la cellulite, Tess Holliday mène une brillante carrière dans le mannequinat. Et le top grande taille, qui a fait la couverture de «Cosmopolitan» en octobre 2018, n’a pas l’intention de perdre du poids. Cette américaine de 33 ans est même si bien dans sa peau qu’elle poste régulièrement des photos d’elle en tenue d’Eve sur les réseaux sociaux. «C’est très libérateur de poser nue parce que j’imagine ce que doivent ressentir certaines personnes qui regardent des photos sur Instagram. Elles voient un corps comme le mien et elles réalisent que je leur ressemble», explique Tess.

Engagée contre la discrimination sur les femmes en surpoids, elle précise que ce genre de shooting est un acte militant. «Ça n’a rien de sexuel, dit-elle. C’est juste moi qui existe et qui suis capable de dire à ceux qui critiquent les gros: «Allez vous faire foutre». Les choses changent. C’est mon corps et je l’aime.»

Tess Holliday, 113 kg, 1m65, taille 54 est une nouvelle frimousse que les agences de mannequins apprécient ! De son vrai nom Ryann Hoven, elle
est la mannequin la plus « oversize » du moment, défiant le carcan dicté par la mode.
« Je pourrais sourire pour tellement de choses à propos de cette journée ! La vie est belle ! » déclarait-elle sur Instagram, à 29 ans, à l’issue de son premier shooting réalisé par la photographe Catherine Harbour.

« Je veux changer la perception que la société et de la beauté, et de ce qui est considéré comme acceptable dans notre industrie et dans le monde », expliquait t-elle au Daily Mail. Tess n’est pas seulement une mannequin, mais aussi une combattante de la différence, une militante du retour des rondeurs dans le monde de la mode. Elle a initié son propre mouvement en créant le hastag :  #Effyourbodystandards. Ce mouvement invite chacun à assumer son corps et ce… sans complexe !

Suivis par 703 000 personnes sur Instagram, Tess fait parler d’elle : « La réalité, c’est que je suis grosse. C’est un mot. C’est un adjectif. Et je m’en fiche » déclarait-elle à Buzzfeed US.

Lire aussi : Lizzo, Accepter,

🤞 Ne manquez pas nos derniers articles !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic