mercredi 28 septembre 2022
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilMédiathèqueDocumentsLe naturisme expliqué par l'image

Le naturisme expliqué par l’image

spot_img

Au début des années 60, Albert Lecoq multiplie les articles pour faire connaître le naturisme, y compris dans des publications aussi éphémères qu’insolites. Ainsi peut-on découvrir sa prose dans une revue intitulée Nature et Beauté. En ouverture de son nouveau cahier « Médiathèque », Naturisme Magazine en publie quelques extraits dans son N°74 (janvier-février 2022). Tout en notant que la prose y était beaucoup moins importante que les illustrations photographiques.

Nature et Beauté est annoncé comme un bimestriel, en petit format de 16 pages, et présente surtout des photos pleine page de femmes dénudées en plein air, illustrant « la beauté naturelle », et une seule représentant un homme. Mais tous les textes signés sont d’Albert Lecoq, telle l’introduction, présentée ci-dessous, dont beaucoup de propos sont encore d’actualité.

« C’est probablement en France que le mot « naturisme » a le plus d’acceptations différentes. Pour les anglais et les américains, par exemple, naturisme et nudisme sont deux expressions de sens équivalent. Dans plusieurs autres pays existent deux mouvements distincts, l’un se rapportant au nudisme l’autre au végétarisme. ‘est mouvement n’ont souvent aucun point de contact.

En France, des doctrines souvent très divergentes sont nées de l’idée naturiste, mais par contre, notre clair esprit de synthèse a saisi les liens affinitaires qui unissent des formes de pensées et d’action si variées.

On admet généralement que le naturisme repose sur un postulat par lequel l’être, physiologiquement constitué comme la plupart des êtres vivants, fait partie intégrante de la nature et reste soumis aux lois naturelles. Il ne s’agit pas de considérer la nature comme une entité, mais de constater les faits.

L’homme, par son intelligence, s’est rendu maître de la plupart des éléments, mais son rythme individuel est régi par des lois qu’il ne peut transgresser sans péril.

La nature, souvent cruelle et aveugle, demande à être humanisée. Le naturiste proposerait un compromis grâce auquel il lutterait contre la force brutale de la nature mais se conformerait à certaines règles inspirées par l’observation des faits naturels, par exemple : lutte contre les excès, les intoxications et les carences. Cette réaction a pour origine le degré excessif de conditions de vie artificielles auquel la civilisation moderne s’est fixée (…).

La revue précise : « Les articles contenus dans ce numéro constituent, sous le titre général « Le naturisme expliqué », une étude très complète de M . Albert Lecocq, un des dirigeants les plus marquants des groupements naturistes, directeur du Club du Soleil, sur les divers aspects et problèmes de la culture naturiste ». Sont aussi abordés Le naturisme et la vie pratique et Les tendances spirituelles du naturisme.

lire la suite dans Naturisme magazine N°74, disponible en kiosque, par abonnement et sur internet (PDF et version print).

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE
spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic