lundi 4 juillet 2022
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilMédiathèqueCalendriers 2022, hommes nus

Calendriers 2022, hommes nus

spot_img

Pour 2022, surfant sur le succès intemporel des Dieux du stade, ce sont essentiellement des hommes qui posent nus pour des calendriers caritatifs. Ils sont agriculteurs, sportifs, cavistes, artisans ou étudiants. Et toutes les photos sont de qualité.

Par Jean-Luc Bouland

Du nord au sud de la France, et de l’est à l’ouest, les calendriers caritatifs mettant à nus des amateurs se multiplient pour illustrer l’année 2022. Paris entre copains ou démarche fixée dans le temps, valorisant un métier ou soutenant des actions locales ou nationales, il y a surtout des hommes, et quelques femmes. Petit tour d’horizon, non exhaustif.

01 – 4 000 calendriers gratuits pour les artisans vosgiens du bâtiment – Photo Laurent Fallourd.

01 – Vosges – La palme de la qualité artistique revient peut-être à la chambre des artisans des petites entreprises du bâtiment des Vosges, dont certains membres ont posé nus devant l’objectif du photographe Laurent Fallourd. Les clichés ont été publiés dans un calendrier édité à 4 000 exemplaires qui seront distribués gratuitement aux visiteurs du prochain salon Planète et Énergies, prévu du 8 au 22 avril 2022 à Épinal.

02 – Depuis 2011, les Jeunes agriculteurs posent nus au profit du Téléthon.

02 – Normandie – Depuis 2011, les Jeunes Agriculteurs de la Manche se mettent à nu pour la bonne cause. Les ventes du calendrier sont reversées en totalité à l’AFM-Téléthon. Agés de 16 à 35 ans, ils jouent « les dieux des champs » pour défendre le téléthon, mais aussi « communiquer positivement sur le métier d’agriculteur et de faire découvrir notre univers à travers différentes scénettes du quotidien. » La première édition s’était vendue à 2 8000 exemplaires. Chaque année, ils changent de ferme, et de volontaires, qui ne manquent pas. Les photos sont réalisée par la photographe Linda Trébern qui, pour cela «  a du vaincre sa peur des animaux » pour intervenir dans les fermes. Depuis 2011, ces ventes ont permis de recueillir 95 000 euros pour le téléthon.

03 – Des hommes et peu de femmes chez les jeunes agriculteurs de Haute-Marne.

03 – Haute-Marne – C’est la quatrième année que les Jeunes agriculteurs de Haute-Marne se mettent à nu, ou presque. Et là encore, peu de femmes. « Dans les réunions du syndicat, sur trente personnes, c’est tout juste s’il y a quatre agricultrices présentes. On est peu nombreuses. C’est le premier problème. Ensuite, celles qui ont eu des enfants ne souhaitent pas poser, car leur corps a changé, alors ça donne des complexes« , explique Sandra Théniot, une agricultrice pratiquant la polyculture et l’élevage, qui a posé (en lingerie) pour représenter le mois de septembre. Tout cela pour donner une image positive du métier. Car, pour vendre les 1000 exemplaires édités, ils rencontrent les acheteurs, et ils expliquent leur métier.

04 – Occitanie – En 2022, les agriculteurs de la Manche et de Haute-Marne sont rejoints par ceux du Gers, sous l’étiquette « Les dieux de l’agriculture gersoise« . Une dizaine des Jeunes agriculteurs ont posé devant l’objectif d’une photographe professionnelle. « Le but, c’est de parler de notre métier autrement, de façon rigolote. Ce sont des photos plus humoristiques que glamour », explique Benoît Dupuy, secrétaire général des JA 32. Toutes les séances ont eu lieu en été, et une seule femme a participé au projet. Et tous les bénéfices de ce calendrier vendu 10€ sont reversés au Téléthon.

O5 – Les Jeunes agriculteurs du canton de Wasselonne –

05 – Alsace – Les jeunes agriculteurs de Wasselonne avaient déjà posé nus en 2005. Dix-sept ans plus tard, d’autres jeunes ont pris le relais. Pour le président du syndicat des Jeunes Agriculteurs, Mathieu Beller, « c’est un clin d’oeil qui permet de dire qu’ils existent et qu’ils jouent un rôle important dans l’agriculture française« . Les premières photos ont été faites en fin de saison 2020, avec les raisins et le maïs pour décor, et les dernières début septembre 2021, au moment de la récolte des fruits. Imprimé à 2.000 exemplaires, le calendrier est disponible au prix de dix euros chez les agriculteurs et dans quelques points de vente, comme des débits de tabacs autour de Wasselonne

06 – Un pari entre potes au profit d’enfants malades.

06 – Alsace (bis)- Lors de l’été 2021, Philippe Ball a eu l’idée de poser nu dans un calendrier, avec 7 amis, et de le vendre. « Tout est parti d’un délire entre potes puis on a rapidement pensé qu’on pourrait aider une association », a confié à Ouest-France ce caviste installé à Forstfeld (Bas-Rhin). Après quelque 600 photos réalisées, le calendrier a été mis en vente le 13 novembre 2021 au prix de 10 €. Tous les bénéfices seront reversés à l’association Les Enfants de Marthe qui égaye les journées de jeunes atteints d’un cancer à l’hôpital.

07 – 20 participants pour les rugbymens de Romans (Drôme)

07 – Rhône-Alpes – Comme en 2021, une vingtaine de joueurs du Rugby Club Romanais Péageois, dans la Drôme, ont repris la pose pour illustrer leur calendrier 2022… et toujours nus devant l’objectif de . Les ventes de ce calendrier 2022, en ligne ou chez les commerçants de la ville, rapporteront des fonds à l’association des joueurs, mais aussi à Movember Drôme, pour la prévention des cancers masculins (1€ par calendrier vendu).

08 – Les salariés de Kerne posent nus pour la biodiversité.

08 – Bretagne – Pour ses 40 ans, les salariés du groupe Kerne, basé à Quimper (Finistère) se sont dénudés pour un calendrier intitulé « Les dieux du jardin ». Cette idée est venue du gérant de Kerne, spécialisée dans les travaux d’élagage et jardins : créer un calendrier Les dieux du jardin façon dieux du stade et reverser les bénéfices pour un projet lié à la biodiversité.

09 – Les étudiants en médecine suisse au profit de la planète.

09 En Suisse, comme en 2021, les étudiants en médecine de l’UNIGHE « proposent des photos en mode naturiste pour évoquer la protection de la planète« , explique la presse locale. A l’initiative de l’association des Saturnales (3e année de médecine), ils sont une quarantaine a s’être dénudés pour la préservation de l’environnement. Tiré à 800 exemplaire, le calendrier, vendu 17€, doit aussi profiter à d’autres causes. « Les quelque 10’000 francs de bénéfices escomptés seront reversés à trois associations locales: La Virgule, qui prend en charge des sans-abri; Cérébral Genève, une association d’aide à des personnes victimes de paralysie cérébrale; enfin, Écoles de la Terre, qui construit et gère des écoles en Inde« . Les calendriers seront vendus en ligne, dans les bâtiments de l’Uni, voire devant quelques supermarchés du canton.

Sexisme et nudité – La question de la nudité des femmes dans les calendriers n’a pas interpellé les médias français, mais soulevé des questions en Suisse. L’une des étudiantes en médecine a répondu : « Poser nue dans un calendrier peut interpeller, à l’aune des luttes féministes, de #MeToo et d’une profonde remise en question de la représentation hypersexualisée de la femme ainsi que de sa place dans nos sociétés. Dans le cas de l’opération des étudiants en médecine, d’autres considérations ont en réalité pris le dessus. L’aspect caritatif a bien entendu joué. Mais pas seulement, explique une des modèles du calendrier: «Il y a eu autant d’hommes que de femmes photographiés. Nous étions évidemment volontaires, mais surtout libres d’apparaître complètement ou partiellement dévêtues. Enfin, les clichés n’ont rien de sexuel.»

🤞 Ne manquez pas nos derniers articles !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic