vendredi 23 février 2024
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilMédiathèque400 personnes nues, hyperréalisme

400 personnes nues, hyperréalisme

spot_img

Un succès revendiqué. Vendredi 25 mars 2021, le musée lyonnais la Sucrière organisait une visite de l’exposition Hyperréalisme, en partenariat avec la FFN. 400 personnes étaient au rendez-vous.

Par Jean-Luc Bouland

Organisée en partenariat avec la Fédération française de Naturisme, la soirée du 25 mars 2022 à Lyon, à La Sucrière, était exceptionnelle : tous les visiteurs étaient nus pour apprécier les oeuvres présentées dans le cadre de l’exposition “Hyperréalisme, ceci n’est pas un corps“. Dédiée aux maîtres de l’hyperréalisme, ouverte depuis la mi-février, elle a ainsi permis à près de 400 personnes, comme le soulignaient l’AFP et le quotidien Le Progrès, “de découvrir dans le plus simple appareil les personnages saisissant d’humanité exposés au dernier étage de la Sucrière, un ancien bâtiment industriel proche du centre-ville“.

Ainsi, Eric, l’un des administrateurs de la FFN, notait que près de 30% des visiteurs inscrits n’étaient pas naturistes, voire que c’était leur première expérience de nudité collective. A l’entrée, ceux-ci avaient aussi pu apprécier l’exposition fédérale contre le bodyshaming, “Aimons nous comme nous sommes” Comme le rappelait le quotidien régional, reprenant les termes du carton d’invitation, « Etre capable de se mettre à nu, au sens propre, devant les autres, c’est d’abord se lancer un défi, surpasser les peurs et les doutes que l’on peut avoir par rapport à soi-même »,

Un reportage en image proposé par le quotidien Le progrès.

Qu’en pensait les visiteurs, peu habitués à cette expérience ? « Là, le truc particulier, c’est peut-être le fait que cette exposition résonne bien avec la nudité », explique Alain Berobier, un fonctionnaire de 56 ans, qui a seulement gardé ses lunettes pour la visite. Quant à Selinda Kistan, une assistante sociale de 33 ans, c’était extraordinaire “parce que pour moi, je viens de commencer le naturisme donc ça fait différent ».

Pour Viviane Tiar, la présidente de la Fédération française de Naturisme, « c’est vraiment un rapport au corps, ne pas avoir honte de son corps, ne pas culpabiliser en se disant : ‘mais non, je ne vais pas pouvoir parce que’ ben non, non, non, il faut oser. »

Les médias étaient invités en début de la soirée pour faire quelques images immortalisant l’aventure, uniquement avec des volontaires, une vingtaine, dont nombre de responsables de la FFN. Déjà présentée à Bilbao, Canberra, Rotterdam, Liège et Bruxelles, l’exposition qui réunit une trentaine d’artistes internationaux doit rester à Lyon jusqu’à début juin. Une soirée naturiste avait également été organisée à Liège en 2021. Le 7 septembre 2022, elle arrivera à Paris, au Musée Maillol.

Retrouvez un reportage plus complet de cet évènement dans le N°76 de Naturisme Magazine (édition mai-juin 2022).

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic