lundi 4 juillet 2022
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilMédiathèque400 personnes nues, hyperréalisme

400 personnes nues, hyperréalisme

spot_img

Un succès revendiqué. Vendredi 25 mars 2021, le musée lyonnais la Sucrière organisait une visite de l’exposition Hyperréalisme, en partenariat avec la FFN. 400 personnes étaient au rendez-vous.

Par Jean-Luc Bouland

Organisée en partenariat avec la Fédération française de Naturisme, la soirée du 25 mars 2022 à Lyon, à La Sucrière, était exceptionnelle : tous les visiteurs étaient nus pour apprécier les oeuvres présentées dans le cadre de l’exposition « Hyperréalisme, ceci n’est pas un corps« . Dédiée aux maîtres de l’hyperréalisme, ouverte depuis la mi-février, elle a ainsi permis à près de 400 personnes, comme le soulignaient l’AFP et le quotidien Le Progrès, « de découvrir dans le plus simple appareil les personnages saisissant d’humanité exposés au dernier étage de la Sucrière, un ancien bâtiment industriel proche du centre-ville« .

Ainsi, Eric, l’un des administrateurs de la FFN, notait que près de 30% des visiteurs inscrits n’étaient pas naturistes, voire que c’était leur première expérience de nudité collective. A l’entrée, ceux-ci avaient aussi pu apprécier l’exposition fédérale contre le bodyshaming, « Aimons nous comme nous sommes » Comme le rappelait le quotidien régional, reprenant les termes du carton d’invitation, « Etre capable de se mettre à nu, au sens propre, devant les autres, c’est d’abord se lancer un défi, surpasser les peurs et les doutes que l’on peut avoir par rapport à soi-même »,

Un reportage en image proposé par le quotidien Le progrès.

Qu’en pensait les visiteurs, peu habitués à cette expérience ? « Là, le truc particulier, c’est peut-être le fait que cette exposition résonne bien avec la nudité », explique Alain Berobier, un fonctionnaire de 56 ans, qui a seulement gardé ses lunettes pour la visite. Quant à Selinda Kistan, une assistante sociale de 33 ans, c’était extraordinaire « parce que pour moi, je viens de commencer le naturisme donc ça fait différent ».

Pour Viviane Tiar, la présidente de la Fédération française de Naturisme, « c’est vraiment un rapport au corps, ne pas avoir honte de son corps, ne pas culpabiliser en se disant : ‘mais non, je ne vais pas pouvoir parce que’ ben non, non, non, il faut oser. »

Les médias étaient invités en début de la soirée pour faire quelques images immortalisant l’aventure, uniquement avec des volontaires, une vingtaine, dont nombre de responsables de la FFN. Déjà présentée à Bilbao, Canberra, Rotterdam, Liège et Bruxelles, l’exposition qui réunit une trentaine d’artistes internationaux doit rester à Lyon jusqu’à début juin. Une soirée naturiste avait également été organisée à Liège en 2021. Le 7 septembre 2022, elle arrivera à Paris, au Musée Maillol.

Retrouvez un reportage plus complet de cet évènement dans le N°76 de Naturisme Magazine (édition mai-juin 2022).

🤞 Ne manquez pas nos derniers articles !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic