lundi 16 mai 2022
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilDécouvrirEn suivant Pascal FiévetLe camping Millefleurs offre la nature ariégeoise

Le camping Millefleurs offre la nature ariégeoise

spot_img

Il n’existe qu’un seul site naturiste en Ariège, le camping Millefleurs. Après avoir visité le domaine plusieurs fois en trois ans, Pascal Fiévet a eu un vrai coup de coeur pour le site. Avec son style très personnel, il le partage ici aux lecteurs de Nat’Hebdo, se faisant témoin de son évolution.

(Photo prise par un drone avant l’ouverture du domaine et l’arrivée des vacanciers)

1/ L’Évolution grandissant du Camping Millefleurs et ses chemins privés – Sans risque d’une rencontre avec le covid-19, loin de l’agitation du tourisme de masse, les petites structures à caractère familial, situées le plus souvent dans un cadre idyllique, tirent bien souvent leur épingle du jeu. C’est le cas de l’unique camping naturiste en Ariège avec en plus la randonue sur plusieurs kilomètres balisés à travers ses trois sentiers privés vers le haut des montagnes pyrénéennes à la vue époustouflante et sans danger de rencontrer des textiles.

2/ Pascaline et Gaétan – De la route départementale, un chemin privé vous conduit à l’entrée du camping Millefleurs où Pascaline vous reçoit en V.I.P. Son mari Gaëtan assure plutôt quotidiennement l’entretien minutieux du domaine, mais toujours présent pour vous servir en dehors de l’administration. Le hall où vous pouvez vous asseoir, faire différentes choses, consulter Internet, lire, où manger de la restauration rapide à défaut de l’emporter.

3/ Espace convivial – Le home est plutôt une salle polyvalente. Il sert d’accueil où la première chose que Pascaline vous demandera, c’est votre pass sanitaire où si vous ne l’avez pas un test négatif des membres de votre famille. Ce lieu convivial, outre sa petite bibliothèque, offre la possibilité de se servir en produit locaux et d’avoir recours à de l’alimentaire de secours. La restauration collective est le plus possible à l’air libre ou en emporter. Enfin, vous l’aurez compris, tout est réuni ici pour un lâcher-prise en oubliant le quotidien avec toute la sécurité d’une hygiène irréprochable.

4/ Lieux de vie – Une fois les formalités remplies, vous vous dirigerez vers les divers lieux de vie où chaque famille a droit à un emplacement spacieux à l’ombre du soleil qui parfois envoie sa grosse chaleur sur le tapis vert et soigné du camping Millefleurs.

5/ Mille fleurs – Le terrain est parsemé de fleurs de toutes variétés comme l’orchidée d’où le nom « des Millefleurs » qui sont bien dans ce lieu (mais pas sur ce « tableau »). Vous avez le choix entre des emplacements solitaires ou de plusieurs familles ensemble tout en respectant les distances, clientèle française éduquée, respectueuse, et souvent des Pays-Bas.

6/ Habitat locatif – Vous avez la possibilité de louer caravanes, mobil-home et des tentes rigides appelées « safari » tout confort, prêtes à vivre à défaut de venir avec votre mode d’habitation.

7/ Pleine nature – En compagnie de Pascaline, dans un court moment de répit, ce couple d’Hollandais s’apprête à aller en randonnée sur l’un des trois chemins. Ce naturiste indique même la direction avant même de partir avec sa femme, laissant au passage la propriétaire a ses occupations et moi-même prenant les photos.

8/ Randonner – Ces promeneurs pratiquent la randonue au départ du camping. Pas de risque d’égratignure, aucun passage difficile, indiqués par une couleur tout du long de l’itinéraire élagué.

9/ Calme et repos -Victor Hugo a bien écrit : « C’est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain n’écoute pas ». Mais l’authentique naturiste est capable de l’écouter !

10/ Baignade ajustable – De retour de la randonnée et après l’effort musculaire, vous pouvez vous jeter à la piscine ouverte et couverte en cas de mauvais temps où vous avez pied partout. Dire qu’il n’y avait pas encore si longtemps, les propriétaires pendant le premier confinement l’on construit pratiquement de leurs mains !

11/ Rigueur et sécurité -L’envers du décor est bien le respect irréprochable des mesures barrières dans tout le camping sans exception au nombre restreint de naturistes dans ces lieux collectives comme dans le bloc sanitaire, le sauna, la piscine ou encore le home réception. Le covid-19 n’est que braise ici et ne fait pas la loi dans ce petit éden naturiste ariégeoise paisible et serein.

12/ Eden connu -Des vétérans naturistes souvent adhérents à la FFN connaissent maintenant ce petit éden, ils ne mordent pas, ne sont pas sectaires, mais racontent avec sagesse les débuts du naturisme où, dès que le soleil se pointait dans la voûte bleuâtre, signe de beau temps, tout le monde était nu sans exception, mais que le port du maillot fut permis pour les femmes indisposées et qu’en cas de mauvais temps, tous étaient en survêtement sans l’apparat d’une distinction sociale.

Protégeons ces petites structures naturistes à caractère familial comme m’a dit l’un d’entre eux garant d’authenticité aux valeurs de convivialité, d’amitié, de partage qui résistent devant les grands groupes financiers qui s’approprient les grands centres actuellement, devenus des usines à loisirs en haute saison.

En plus, les bourses liées peuvent encore passer d’agréables séjours même en haute saison au camping Millefleurs  » Le Tuilier  » 09120 Gudas.Tél : 05 61 60 77 56

Courriel : millefleurs08@gmail.com  Site : www.camping-millefleurs.com

🤞 Ne manquez pas nos derniers articles !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic