vendredi 24 mai 2024
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilA l'afficheA propos du naturisme en gîte

A propos du naturisme en gîte

spot_img

Moins de 10 en 2003, les gîtes et chambres d’hôtes naturistes sont près de 200 en 2023, tous sites confondus. Le dernier né vient d’un être annoncé à La Réunion ! Pourquoi en créer ? Et les fréquenter ? Donnez-nous votre avis !

Par Jean-Luc Bouland

Vue sur l’océan indien dans le Hamac du gîte rural Des bateaux dans le ciel, nouvellement créé à la Réunion.

Dans son édition d’octobre-novembre-décembre (N°83), Naturisme Magazine ouvre le dossier des gîtes et chambres d’hôtes naturistes, en pleine expansion, en vous invitant à donner votre avis. Pourquoi en ouvrir un, voire offrir plusieurs gîtes sur un même site ? Pourquoi choisir un tel habitat plutôt qu’un camping ou locatif traditionnel ? Quels avantages y trouve t-on ?

En 2003, hors Ile du Levant, il n’existait qu’une dizaine de gîtes et chambres d’hôtes en France métropolitaine, dont la moitié intégrés à des espaces traditionnels*. En 2023, tous ces sites sont fermés, mais la tendance a explosé depuis 2013. On compte aujourd’hui plus de 75 sites, en intégrant la France d’ Outre-Mer, répartis dans toutes les régions, sauf l’Ile-de-France et la Corse, et totalisant ainsi près de 200 logements, tout cumulé. Certains existent depuis plus de dix ans, d’autres viennent tout juste d’ouvrir, l’offre est multiple, même si c’est le département du Var qui reste toujours en pointe dans le nombre de sites proposant cette offre.

Alors, pour accompagner ce dossier, donnez-nous dès maintenant votre avis, que vous soyez créateur ou utilisateur de ce type d’hébergement. Les premiers, arrivés avant le 26 septembre, seront intégrés au dossier. Les suivants seront publiés sur ce site…

Pour nous les transmettre, une seule adresse : redaction@natmag.fr .

  • : En 2003, hors Ile du Levant, il existait des gîtes et chambres d’hôtes intégrés à des espace naturistes (Le Moulin de la Ronde, La Combe de Ferrière, Le Moulin de Faget, Le Romegas) et des sites dédiés (Villa Colmas, Carrouze, Naturilla, Clottais) qui sont tous aujourd’hui disparus.
Créé en 2006 par Dominique et Lucien Cantin, le Gîte de Chênes, en Bourgogne, a fermé en 2017. Photo JLB

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE

spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic

×