mercredi 28 septembre 2022
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilActualitésEditos2022, année hyperréaliste

2022, année hyperréaliste

spot_img

Vendredi 25 mars 2022, l’exposition lyonnaise Hyperréaliste fera le plein de visiteurs nus. Cette action FFN pour débuter la saison ouvre des portes sur la nudité publique, autant qu’elle interroge sur sa nature. Tel est le thème de l’édito du N°75 de Naturisme Magazine, publié ci-dessous.

Par Jean-Luc Bouland

Il y a des paradoxes qui feraient le bonheur de quelques humoristes en mal d’inspiration. En cette période incertaine pour la stabilité mondiale, d’aucuns, par exemple, évoqueraient peut-être quelques ukrainiennes devenues célèbres en montrant leurs seins et défrayant la chronique judiciaire sous le nom de Femen par des provocations semblant bien dérisoires aux côtés de celles venant de l’Est. Affronter les chars russes la poitrine nue apparait ici peu dissuasif.

D’autres, restant sur le territoire français, noteraient avec ironie que les responsables naturistes de France et de Navarre, désormais convaincus des bienfaits du naturisme urbain, ont programmé pour ce 25 mars 2022 une visite nue d’un musée lyonnais. Avant Paris, en septembre, la capitale des gaules accueille depuis le 11 février une exposition à vocation internationale, intitulée « Hyperréalisme ».

Certaines œuvres représentent des personnes nues, et la confrontation des humains en chair et en os avec ces statues inertes est réellement troublante, comme en témoigna le public belge en 2021. Entrer au musée pour défendre le droit à la nudité publique est sans conteste une initiative d’une nature plutôt inattendue.

Cet hyperréalisme promis à quelques images mémorables devrait « faire le buzz », comme en rêvent les fans de la communication digitale, pour ne pas dire virtuelle. En ce 18 mars, 8 jours avant l’évènement, il y a déjà 280 personnes inscrites, incitant les organisateurs à programmer une session de visite supplémentaire. Voilà bien un moyen inédit pour annoncer des activités à venir plus extérieures, comme la Journée du jardinage nu (7 mai) ou la Journée mondiale du naturisme (3 juillet).

Pour beaucoup, il faudra aussi penser à préparer ses vacances, en choisissant, pour le seul territoire métropolitain, entre près de 170 sites d’hébergement naturistes, de toutes tailles et en toutes régions, comme les répertorie notre guide 2022 des espaces naturistes de France (et d’ailleurs), estampillé « by natmag ». Peu de disparitions cette année, mais encore de nouveaux gîtes et chambre d’hôtes.

Ce guide est aussi accessible sur notre site internet entièrement refait, devenant désormais le premier « webzine » francophone d’informations sur le naturisme, les nudités sociales, et beaucoup plus que cela. Assurant un lien étroit avec la revue, reprenant ses thématiques tout en donnant au moins 4 informations nouvelles par semaine, il veut être un lien permanent avec tous les naturistes, et ceux qui souhaitent le devenir.

Une ambition somme toute des plus concrètes, voire hyperréaliste.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE
spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic