lundi 4 juillet 2022
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilMédiathèqueDes maquettes très pédagogiques

Des maquettes très pédagogiques

spot_img

Les 19 et 20 février 2022, Rémy Ougier participait comme exposant à une exposition de modélisme organisée par la ville d’Antony (95). Il y présentait 2 maquettes, mémoire de vacances heureuses dans les années 60 au bord du lac d’Annecy, très naturistes.

« J’ai exposé à Antony, au salon du Modélisme, les 19 et 20 février dernier, deux de mes réalisations, le bateau à roue à aubes «  FRANCE » d’Annecy et mon canoé mu par la force des bras de ses deux pagayeurs« , explique Rémy Ougier, souhaitant ainsi « apporter un témoignage en petit de l’évolution de la propulsion d’embarcations sur l’eau« .

Et, précise-t-il, « pour montrer que le mouvement n’est pas extérieur aux personnages, mais bien, comme dans la réalité humaine intrinsèque aux pagayeurs, ceux-ci sont dépourvus de tous vêtements, le mécanisme reproduisant le mouvement étant interne à leur enveloppe corporelle« .

Le bateau à roue à aubes «  FRANCE » d’Annecy

Pour répondre à toute question face à cette nudité, il a posé sur la table des exemplaires des dépliants de la FFN sur les « Préjugés sur le naturisme » et « Réponses aux questions sur le naturisme ». « Cette référence à la Fédération Française désamorce le risque grivois des discussions autour de la nudité que j’aborde également par la plaisanterie autour de l’absence de beauté de mes personnages par rapport à la poupée « Barbie » que je montre trop maigre pour répondre aux besoins techniques du modèle et aux jambes trop longues pour entrer dans mon canoé… !« 

Sur la table se trouvait aussi l’article paru dans la revue « Bateau Modèle » Hors-série n°39 en janvier 2018 sur la réalisation de la maquette, où un encart renvoie à la définition officielle de la Fédération. « Bien sûr, je laisse à ceux qui le souhaitent le soin d’emporter ces dépliants afin d’en discuter en famille, et une trentaine d’exemplaires est ainsi partie au cours de ces deux jours. Non seulement je n’ai eu aucune remarque négative, mais j’ai eu des remerciements d’un certain nombre de personnes« .

Seul un gamin accompagné de ses parents, lui a dit, un peu gêné: « mais c’est sale ! ». La discussion s’est engagée, explique Rémi : « Quand tu es sale, que fais-tu ? »  – « Ben, je me lave » – «  Oui, comme tout le monde. Et pour prendre ta douche et te laver, tu restes habillé comme ça ? »  … moment de silence.  « Tu vois, c’est pour être propre que tu te déshabilles. »  Il a emporté les dépliants pour les lire avec ses parents !

🤞 Ne manquez pas nos derniers articles !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic