lundi 24 juin 2024
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilMédiathèqueMon voisin nu, sur scène et en librairie

Mon voisin nu, sur scène et en librairie

spot_img

Auteur et réalisateur de film, Patrice Leconte, surpris par un voisin vivant toujours nu chez lui, en a fait une pièce de théâtre. Alors qu’elle est en tournée en France depuis fin 2023, le texte intégral vient de sortir en format de poche. Surprenant.

Capture d’écran du teaser de la pièce, à voir sur Youtube. De G à D : Arnaud Tsamère, Cyrille Eldin, Patrice Leconte et Pauline Lefebvre.

« De l’autre côté du boulevard Montparnasse, il y a un homme qui vit au 6e étage. Jusque-là, tout va bien, n’importe qui peut vivre au 6e étage du boulevard Montparnasse. Sauf que cet homme là a une singularité : il vit nu. Il ne se cache pas, ne s’exhibe pas, ne tire jamais les rideaux, il ne quitte pratiquement jamais son petit appartement, dans lequel, du matin au soir, il vit nu ».

Rien de surprenant pour un naturiste, mais beaucoup plus pour Patrice Leconte, et pour le personnage principal de sa pièce, sobrement intitulée « Mon voisin nu ». « Quand François, en face, a repéré cet étrange voisin, il n’arrive plus à travailler. Il fait venir Victoire, son amoureuse, Paul, son meilleur ami, pour leur montrer ce voisin effarant. Ils sont sciés. Le fait est qu’il y a de quoi être scié. Jusqu’au jour où…».

La pièce, actuellement en tournée en France, est interprètée par Arnaud Tsamère, Cyrille Eldin, pauline Lefebvre. Et le texte intégral, édité chez Serge Safran, est en vente sur toute la France (FNAC, Cultura, etc). Une pièce pas si manichéenne que cela, qui pose beaucoup de question sur soi et sur le regard des autres… et dont on pourrait imaginer une version interprètée par des naturistes…

Des extraits

Texte de la pièce, disponible en librairie – 14,90€.
  • « Et c’est ça qui est dingo : il est là, chez lui, nu, complètement nu. Il fait sa cuisine nu, son ménage nu, il regarde la télé nu, déjeune et dîne nu, fait sa vaisselle nu, tape sur son ordi nu ». (François, p 15).
  • « Moi, ce qui m’amuse, c’est de penser que l’étudiante voisine, penchée sur sa thèse de fac, ne peut pas imaginer que de l’autre coté de la cloison vit un homme nu. Et nous, en face, on est là, et on les regarde : le type à poil à gauche, l’étudiante habillée à droite ». (Victoire, P 49)
  • « N’empêche, vous imaginez: tous les habitants de ton immeuble, et des immeubles voisins, assis sur des canapés en mangeant des pizzas, et matant les fenêtres d’en face, derrière lesquels vit un homme nu qui se fout bien qu’on le regarde ou pas. Et c’est qui les gens bizarres ? Lui ou nous ? » (Paul, p 57).

La programmation – 13 janvier, Les Pavillons sous Bois (93); 21 janvier, Montlouis sur Loire (37); 27 janvier, St Avold (57); jusqu’au 9 février, Sochaux (25); 22 février, Biarritz (64); 25 février, Forges les Eaux (76); 29 février, St Gregoire (35); 6 mars, Bordeaux (33); 15 mars, Chalon sur Saône (71); 20 mars, Nantes (44); 22 mars 2024, Vidauban (83); 7 avril, Caraman (31); 30 avril, Bressuire (79); 17 mai, Joué les Tours (37).

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE

spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic

×