jeudi 8 décembre 2022
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilMédiathèqueIllustrer le naturisme, vaste concours

Illustrer le naturisme, vaste concours

spot_img

Quelle couverture pour le numéro de janvier de Naturisme Magazine ? Ouvert jusqu’au 15 décembre, le concours proposé aux internautes, lecteurs ou non de la revue, pose aussi la question de l’illustration naturiste. Et les limites de la censure.

Par Jean-Luc Bouland

En 2012, lors de la création du premier concours ouvert aux lecteurs pour faire alors la couverture du dernier numéro de l’année (décembre-janvier), une question simple se posait : comment illustrer le naturisme ? En espérant trouver une réponse dans les photos proposées, et dans leur argumentaire.

En 2022, la question reste la même à l’occasion de ce nouveau concours, mais avec des impératifs supplémentaires, pour éviter la censure des réseaux sociaux, à la promotion de la revue. Pour éviter l’usage d’affreux caches, il faut éviter les nudité frontales, y compris pour les simples tétons, et bannir la nudité juvénile (même une paire de fesse) sous peine d’être taxé d’incitation à la pédophilie. Ainsi, certaines des photos déjà proposées, tout à fait dans le thème, ne pourront être retenues car enfreignant ces règles indépendantes de notre volonté. Triste.

En 2012, nous posions les bases de la réflexion sur l’illustration naturiste. Elles ont très peu changé, même si d’aucuns, peut-être, souhaiteraient ajouter la possibilité de montrer la nudité urbaine. Voici ci-dessous des extraits du constat de l’époque, après réception des images candidates.

Le règlement 2022/2023 est ICI .

Illustrer le naturisme

[Quelle est l’image qui peut le mieux définir le naturisme en couverture de la revue ? La question n’est pas difficile à formuler, mais la réponse est beaucoup plus compliquée à établir. Preue en est donnée régulièrement dans les courriers critiquant majoritairement le fait que ce sont souvent des jeunes femmes « trop belles et pas représentatives« , des images considérées comme « trop érotiques« , etc]

Le N°21, à l’issue du vote, présentait donc un couple nu, de dos, dans la neige. Du naturisme hivernal, un peu provocateur. Brrr. Etait-ce pour autant la photo la plus représentative du naturisme, car choisie par les lecteurs ?

[Bien présomptueux serait celui qui pourrait l’affirmer, au vu des résultats, et des commentaires laissés sur le site pendant la période du vote. Pour certains, « une personne seule ne représente pas le naturisme, car le naturisme est une activité familiale« . Pour d’autres, « mieux vaut une personne de dos. Se montrer de face, c’est s’exhiber, donc pas une attitude naturiste » alors que d’autres estiment que pour bien illustrer le naturisme il « faut en être fier« , donc se montrer de face. d’autres encore voudraient voir des personnes leur ressemblant, et d’autres que les images présentées les fassent rêver, abandonnat des poses « trop ringardes » pour être en phase avec l’époque, et mieux s’adresser à un public jeune.]

Autres questions : considérer la personne représentée comme le sujet principal, ou l’intégrer à la nature ? Et d’autres souhaiteraient qu’il n’y ait pas de nudité en couverture, pour ne pas choquer leur entourage quand ils l’ont entre les mains].

Devant tant de contradictions, ou simplement de façons différentes de percevoir son naturisme, et celui des autres, [peut-être chacun devrait-il reconnaître que le naturisme est multiple, et qu’il faut beaucoup plus qu’une simple image pour en montrer toute sa diversité).

Qu’en sera-t-il pour l’ensemble des images soumises au concours pour la couverture de janvier 2023 ? A vous de répondre.

Le règlement 2022/2023 est ICI .

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE
spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic