samedi 3 décembre 2022
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilMédiathèqueDocumentsQuand les naturistes vantaient les Naked News

Quand les naturistes vantaient les Naked News

spot_img

Créée à Vancouver en l’an 2000, et popularisée en 2001 avec l’approbation des naturistes canadiens, la web-tv Naked News a su conquérir des millions d’adeptes. En s’éloignant largement en 20 ans de l’esprit initial.

Par Jean-Luc Bouland

A la fin des années 90, au tout début de la communication web, toutes les idées semblaient bonnes pour promouvoir le naturisme, ou tout au moins le « vivre nu au quotidien ». Alors, pourquoi pas une chaîne de télévision montrant ce mode de vie ? Créée à Vancouver fin 1999, émettant de Toronto, la web-tv Naked News, fin 2001, semblait promise à un avenir planétaire, que ne dénigraient pas les naturistes canadiens.

Ainsi, c’est par la plume de David Basford, responsable de l’Union naturiste FQN-FCN, que l’on pouvait en trouver le soutien dans l’édition d’été du bulletin de la FNI. « En tant que naturiste, j’applaudis l’équipe des Nuevelles pour son approche naturelle et acceptable (et attrayante) de la nudité. Alors que nos organisations et clubs naturistes font la promotion de la nudité en tant qu’activités de loisirs, les Nuevelles repoussent les frontières au delà du naturisme conventionnel, en déclarant clairement : c’est bien d’être nu« .

Sur l’écran, on découvrait la météo, les infos boursières, nationales ou internationales données par des présentatrices et présentateurs qui effectuaient un strip-tease intégral pendant la lecture des messages, en regardant toujours fixement la caméra, et sans une once de sensualité. Créée sur un modèle russe (Nakedtruth), cette chaine gratuite promettait alors une version allemande et peut-être une française, et en un an, avait atteint près de 6 millions de vues. Il y eut plus de 1000 candidats lors de son casting d’août 2001 pour recruter de nouveaux présentateurs, comme le révélait le Nouvel Obs de l’époque. Mais, quelques semaines après, le succès dérangeait fortement. Car, soulignait la presse de l’époque « pouvait-on vraiment faire un strip-tease tout en montrant les images de l’attentat du World trade center du 11 septembre 2001« .

Une évolution beaucoup plus « ciblée »

Qu’en est-il 20 ans après ? Ayant perdu la plupart de ses sponsors deux ans après sa création, la chaîne Naked News existe toujours, mais uniquement avec des présentatrices, dont certaines sont la depuis presque l’origine, telle Whitney St-John, en place depuis 2006. Et pratiquement tous les programmes sont payants, l’abonnement donnant droit aux « lives » et aux archives. Les présentateurs ont disparu, tout comme la version hommes qui n’eut qu’une vie éphémère, ciblant en premier les femmes, puis les gays, mais sans trouver son public (2001-2007). Idem pour les versions étrangères, et notamment hispaniques, bien que l’on trouve encore des émissions d’archives sur les sites pornos. Une version italienne exista peu de temps, et la version japonaise obligeait les présentatrices à garder leurs sous-vêtements.

Née en 1996, Louise Bordeaux est une des plus récente animatrices des Naked News, arrivée après 2018. Inscrite en avril 2020 sur Twitter, elle compte déjà 10 000 abonnés, pour 670 posts publiés, dont un certains nombre avec la mention « Le média suivant comprend des contenus potentiellement sensibles« .

En 2021, Naked News consacre beaucoup de reportages à ceux qui vivent nus ou prônent la nudité, réalise avec des présentatrices topless des reportages dans la rue (Naked in the street), et consacre largement ses émissions aux actrices de film pour adultes et aux sexologues. La chaîne a aussi investi les réseaux sociaux, assurant une présence sur Facebook, Instagram, Tweeter, et bien entendu sur Youtube, alternant des infos et des vidéos très courtes (moins d’une minute) sans nudité. Celles-ci sont réservées aux abonnés, sauf quand elles ont été piratées pour être reprises sur des sites classés X.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE
spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic