dimanche 21 avril 2024
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilMédiathèqueArt du NuSculpture : des nus très citadins (1)

Sculpture : des nus très citadins (1)

spot_img

Au hasard des promenades, il n’est pas rare de rencontrer des oeuvres artistiques représentant des nus, en pleine ville. En connaissez-vous leur histoire ? Guillaume Lemoine vous invite à quelques découvertes argumentées. En commençant par Tongres, en Belgique.

Par Guillaume Lemoine

Pour les 2000 ans d’existence de la ville de Tongres (Tongeren en Limbourg belge, région flamande) ; la ville la plus ancienne de Belgique, les édiles ont fait réaliser par l’artiste Raf Verjans, né à Tongres en 1935, une œuvre originale de 16 tonnes présentant des personnages nus en positif et négatif sur deux bas-reliefs en béton positionnés face à face. Les sculptures restituent ainsi les empreintes des modèles vivants ayant participés à leur réalisation. Le promeneur rentre ainsi dans l’œuvre. Les deux parties représentent le passé et le futur. Le visiteur étant quant à lui dans le présent, et tel un pèlerin qui chemine, évolue entre les deux époques. Les empreintes humaines symbolisent le changement, le mouvement et l’éternité, métaphore de l’évolution.

La sculpture fut installée en 1985 à Tongres. Suite a cette première œuvre, la Province de Limbourg a décidé d’en offrir des copies à d’autres villes européennes elles aussi  fondées par les Romains dans les pays voisins comme à Nimègue/Nijmegen, Maastricht, Heerlen aux Pays-Bas (en 1985 et 1986), Cologne et Trier/Trèves en Allemagne (1987), Tournai et Arlon en Wallonie (Belgique) (1986), Metz et Bavay en France (1987) et plus symboliquement à Rome en 1991. Ce projet européen en plus de faire la promotion culturelle du Limbourg belge, est une poignée de main transfrontalière qui fait fonction, avec ces différentes œuvres, de jalons contemporains d’une civilisation intemporelle, comme autant d’étapes pour les pèlerins qui utilisaient les voies romaines et visitaient les villes en question. Cette série de monuments est considérée par l’auteur comme la synthèse de son parcours de sculpteur – designer, autrement dit, comme sontestament spirituel.

Nota : Guillaume Lemoine est un contributeur régulier de Naturisme Magazine, auteur de précédents articles, notamment en rubrique Médiathèque de la revue.

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE

spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic

×