mardi 27 septembre 2022
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilDécouvrirLes balades de Joëlle B.Origan Village, à Puget-Théniers (06)

Origan Village, à Puget-Théniers (06)

spot_img

Au cœur d’un tableau de verdure aux courbes ondulantes, Origan Village, dans les Alpes Maritimes, invite à nous recentrer sur ce qui nous fait du bien, à lâcher prise, à prendre soin de soi dans son incomparable bain de nature paisible.

Par Joëlle Billat

Michel Authiat et Joëlle Billat

Michel Authiat, agent immobilier et assureur, aime se balader, il l’a toujours fait, tout au long de sa vie. Une balade particulière marquera celle-ci. Il y a 40 ans, un coup de cœur heurte Michel. Très vite, il visualise un lieu magique pour créer un site naturiste en découvrant 35 ha de nature à vendre, sur lesquels se trouve une ancienne ferme.

Idéalement situé à 60 km de Nice, là où les Alpes et la côte méditerranéenne se rejoignent, Origan baigne dans une nature extravagante à 500 m d’altitude, à Puget-Theniers. Nous suivons la vallée du Var depuis Nice, la route est belle, agréable, ponctuée de quelques virages entre les rochers.

On arrive..

A la sortie de Puget-Théniers, un panneau nous indique que Origan n’est pas loin. A peine 2 km pour monter jusqu’au portail automatique. Un bâtiment récent, clair et spacieux, avec une belle terrasse, accueille les vacanciers.

On récupère nos clés et le plan du village pour repérer son mobil-home, son chalet, sa mini-villa ou son emplacement de camping.
L’épicerie de dépannage est installée au bout de cet espace, nous nous y retrouvons le matin pour récupérer le pain et les viennoiseries commandés la veille, autour d’un petit café offert par la maison.

Allons nous installer

Disposés en plusieurs quartiers selon le choix de l’habitat, on monte et on domine le domaine si on est en camping-cars, on descend et on se niche au milieu des arbres tous plantés par Michel, qui ont quelques dizaines d’années pour faire de l’ombre.

A Origan, nous avons le choix entre une soixantaine de locatifs et une centaine d’espaces de camping. On se gare près de notre chalet, il fait chaud, le soleil brille, on ouvre tout, on respire, on apprécie le calme, on écoute la nature, on se déshabille vite et on est bien tout de suite !

Et si on allait se baigner ?

On déambule nu dans le village pour rejoindre les piscines, non loin de la réception et du centre du village. Un toboggan aquatique surplombe la petite piscine peu profonde ou s’ébattent les jeunes enfants, un peu à l’écart pour que chacun profite au mieux de son espace.

La grande piscine fait face à la montagne. On s’installe sur les transats tout autour du bassin ou sur les différentes terrasses fleuries aménagées pour la bronzette.

On ferme les yeux, on laisse le temps filer, notre esprit déborde de pensées positives. Le soleil nous indique qu’un rafraichissement du corps est nécessaire, on se glisse dans l’eau douce de la piscine, on nage, on joue, on s’éclabousse et on reste sur les larges marches de l’escalier, les fesses dans l’eau.

On peut aussi profiter des jets du jacuzzi sous sa bulle vitrée, à l’arrière de la piscine principale. Les plus courageux descendront jusqu’au Var, au pied du domaine, par un parcours plus ou moins sportif (…)

Retrouvez l’intégralité de cette nouvelle ballade de Joëlle dans Naturisme Magazine N077 (juillet-août-septembre 2022).

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE
spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic