lundi 4 juillet 2022
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilDécouvrirLes balades de Joëlle B.La Clapère, dans les Pyrénées-Orientales

La Clapère, dans les Pyrénées-Orientales

spot_img

Article publié dans Naturisme Magazine N°55

Dans les Pyrénées-Orientales, au coeur de la montagne, La Clapère est un domaine naturiste simple et différent dans un environnement riche !

Claude et Roger Quenot, résidaient à Rouen et dirigeaient plusieurs sociétés qui employaient près de 120 personnes. Lors de leurs vacances d’été à La Genèse, l’idée est subitement venue de créer eux-mêmes un site naturiste. En effet, le résultat des élections présidentielles de 1981 les a inquiétés !
Après quelques recherches, et attirés par cette région des Pyrénées Orientales au climat agréable, ils achètent en 1983 un domaine agricole de 50 hectares tout entouré de vignes.
Au centre se dresse une belle maison de maître, puis une seconde dans laquelle était logé autrefois le personnel. Très visionnaire, Roger imagine bien ce nouveau projet. Le terrain vallonné mais pas pentu est traversé par une rivière, c’est un point positif et attractif supplémentaire, le coup de coeur est bien là. En 1984, c’est l’ouverture pour
un camping à la ferme sur 25 places, en attente de l’agrément pour la structure espérée.

Le cadre, les hébergements
Il est amusant d’écouter la douce et frêle Claude raconter qu’elle se souvient exactement que la première année, 12 familles sont venues. La seconde année 56, la troisième, 256 ! C’est parti…
L’environnement est très vert, les beaux arbres plantés par Roger et Claude à leur arrivée et les espaces de pelouses sont bien entretenues.
Les larges terrasses de verdure sont à la disposition des campeurs qui choisissent
leur emplacement à leur arrivée. 190 emplacements pour les tentes, les caravanes ou les camping-cars se partagent le terrain.
En revanche seulement 10 mobil-homes, qui ne sont pas de dernière génération mais très propres tout de même, abritent les naturistes qui apprécient cet habitat tout près de la bambouseraie.
C’est un choix de Roger de ne pas augmenter la capacité des hébergements.
Ainsi il n’est pas nécessaire d’avoir du personnel saisonnier pour faire l’entretien, les vérifications et autres réparations qui s’imposent.

La restauration, l’animation
A La Clapère on travaille en famille. Roger dirige toujours, l’adorable Claude le soutient, mais ils ont dépassé leurs 7e dizaine d’années… Laure, leur fille a cessé son activité de kinésithérapeute en 1995. Elle habite également sur place avec Christian son mari et à eux deux, ils maîtrisent parfaitement le suivi du domaine, toujours à l’écoute de Roger.
Pour la saison estivale, viennent en renfort leurs deux filles Claire et Eva qui ont une vingtaine d’années ainsi que deux jeunes, Swan qui gère l’épicerie et le bar et prête la main au restaurant, et Clément qui s’occupe principalement des piscines et solariums.
Depuis 1985, un restaurant s’est installé ainsi qu’une épicerie et un bar tout près de la grande piscine de 22,50 x 8 m.
Une pataugeoire de 8 x 5 m ravit les plus jeunes enfants qui s’ébattent aisément. Christian travaillait auparavant dans la restauration et avec Laure et les filles, ils proposent chaque fin de journée une carte de tapas, une soirée paëlla par semaine, une autre spéciale barbecue/salade, le vendredi c’est gambas à la plancha… qui occasionnent beaucoup de repas pris en commun dans une grande fraternité. Des plats à emporter sont également à la disposition des vacanciers qui en profitent pour ne pas
faire beaucoup de cuisine puisqu’ici tout est prévu. Pour les repas collectifs, les prix sont fixés à l’avance le vin est compris, il suffit de s’inscrire ! (…)

Joëlle Billat

Article complet à lire dans Naturisme Magazine N°55

🤞 Ne manquez pas nos derniers articles !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic