lundi 26 septembre 2022
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilDécouvrirEn suivant Pascal FiévetEuronat: l’optimisme revenu de Thierry

Euronat: l’optimisme revenu de Thierry

spot_img

Lors de son reportage sur les commerces d’Euronat, Pascal Fiévet a rencontré Thierry, l’un des résidents de ce centre médocain, qui tient un commerce à Soulac*, commune à 15km de là. Marchand de vêtements et naturiste ? Rien d’incompatible, mais le confinement n’était pas des plus sympathiques.

Avant – Rappelez-vous, le reportage sur « les commerces d’Euronat au minima ». Sous cette photo était écrit : Thierry attend sa commande. M’autorisant à faire part de sa discussion avec Michèle… ce dernier est propriétaire d’un magasin de souvenirs dans la rue piétonne de Soulac sur mer et à l’image des commerçants d’Euronat, ce petit patron, inquiet, a fait les achats l’hiver dernier pour la saison qui arrive, c’est, dit-il, « l’épais brouillard pour cet été ». D’ailleurs, le journal du Médoc du 24 avril titre en grand : « Plages après le 11 mai : un monde flou ! ».

Sourire – Mais aujourd’hui, Thierry « le beau gosse » que nous avons baptisé avec ce sourire qu’il a pratiquement tout le temps, semble très heureux dans l’environnement près de son habitation. L’authentique naturiste originaire de Bretagne qui, venant passer ses vacances à Euronat, a longtemps prospecté pour venir s’installer définitivement dans le Médoc. Mais pourquoi, est-il aussi radieux à tel point que le soleil joue à la « poursuite » pour l’éclairer à l’image d’un jeune premier sur scène de théâtre  ?

Espace – Thierry a embelli le décor naturel de son petit territoire avec des plantes d’origine méditerranéenne avec subtilité et à bien reprit son optimiste, mais pourquoi dont ?

Beau gosse – A cinquante-six ans, il n’est pas cabotin, mais pensif, semblable à l’image de Rodin.  Quand Thierry nous dit, je pense cette année que je vais arriver à sauver mes meubles ? De quoi parle-t-il ?

Rencart « Toi, le correspondant naturiste de naturisme-hebdo .fr, je te donne rendez-vous demain au bout de la rue piétonne de Soulac-sur-Mer à 50 mètres près de la mer et tu auras la réponse à toutes tes questions ? » me dit Thierry en me quittant au pied de la porte près de sa plante plus grande que lui.

Parfum « Eh oui, Pascal, j’aime ma plante qui l’été porte une odeur agréable » me redit Thierry.

Lendemain – Au matin, « ouf, il était temps, j’ai pu rouvrir ma boutique accessoire de mode, bijoux, montres, lunettes, chapeaux, etc, située dans la rue piétonne à Soulac sur Mer. Je pense que je vais pouvoir sauver les meubles cette année», s’exclama Thierry.

Textiles – Thierry est bien habillé pour recevoir sa clientèle, qu’elle soit textile ou naturistes. Et ces derniers ont droit à 10 % de réduction sur justificatif.

Apparté – Habitant au C.H.M. ou à Euronat, le naturiste ne vit pas d’amour et d’eau fraîche et devant la situation exceptionnelle due à ce coronavirus, des restaurateurs et des commerçants comme Thierry « le beau gosse » furent il y a peu, très angoissés sur le devenir de leurs établissements. De ce fait, vivre à l’année dans son manteau corporel quand le soleil apparaît, près de la nature entre forêts et l’Océan, paraît malheureusement compromis dans une si belle région médocaine non industrialisée certes, mais où le travail ne court pas les rues.

Contact : Boutique – accessoire de mode, 8 rue de la plage 33780 Soulac sur Mer.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE
spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic