lundi 4 juillet 2022
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilPratiquerLieux de vieDes restrictions imposées pour l'Ile du Levant !

Des restrictions imposées pour l’Ile du Levant !

spot_img

Mardi 13 juillet, la préfecture du Var a publié une arrêté restreignant les conditions de vie sur l’ile du Levant. Une mesure prévue jusqu’au 26 juillet, rendue nécessaire après la découverte d’un cluster touchant 46 personnes, .

Le préfet du Var a signé mardi 13 juillet un arrêté officiel imposant plusieurs mesures concernant l’accès au village naturiste Héliopolis, sur l’ile du Levant, assorti d’autres contraintes concernant la vie quotidienne. Ces mesures exceptionnelles, prévues jusqu’au 26 juillet, sont destinées à résorber la propagation du variant Delta sur l’île du Levant. Suite au festival Chiche programmé les 2 et 3 juillet, 46 personnes ont été testées positives. Une campagne de détection massive a débuté sur l’île ce mardi.

Parmi ces mesures, on note « l’interdiction des rassemblements de plus de dix personnes sur la voie publique, le port du masque obligatoire sur toute la partie civile de l’île (hors plage) et dans les moyens de transport pour y accéder et la quitter, et l’interdiction de servir les clients à l’intérieur pour les cafetiers et les restaurateurs« . 46 personnes, dont 23 artistes (la plupart étrangers), ont été testées positives au Covid-19 selon des chiffres communiqués par l’Agence régionale de santé à l’issue du festival.

Le communiqué de la préfecture du Var

« Ce sont des mesures contraignantes, on en mesure bien toute la difficulté. Et on ne les a pas prises de gaieté de cœur. Mais c’est à la fois un signal qu’on donne aux personnes qui travaillent sur l’île, et à celles qui la visitent plus ou moins longuement. Et on espère pouvoir ainsi juguler la diffusion de l’épidémie« , a indiqué Evence Richard, le Préfet du Var le 13 juillet.

Actuellement, « pour toutes les personnes qui le souhaitent, habitants de l’île, salariés, ou vacanciers, un dépistage est possible ce mardi, sur place, grâce à nos équipes« , précise Henri Carbuccia, le délégué départemental varois de l’ARS. Le dépistage est suspendu ce 14 juillet et doit reprendre le jeudi 15 avec un laboratoire privé, toujours sur place. Une campagne de vaccination est également prévue ce week-end des 16 et 17 juillet sur l’île du Levant, pour les volontaires. « On ne peut forcer personne, mais le message, c’est de se faire dépister car c’est le plus sûr moyen. D’autant qu’on leur offre un service sur place, de savoir si ces personnes sont porteuses, oui ou non, du variant delta« , a résumé Evence Richard à la presse.

Des policiers municipaux ont été positionnés sur l’île du Levant depuis le lundi 12 au soir. Ils doivent rester 24h sur 24h pour vérifier la bonne application de l’arrêté pris par le Préfet du Var. « Nous espérons aussi le renfort de la police nationale« , indique un représentant de la ville de Hyères. Il est précisé que « Les contrevenants s’exposent à une amende de 135 euros, et en cas de récidive dans les 15 jours, à une amende de 200 euros (majorée à 450 euros). »

🤞 Ne manquez pas nos derniers articles !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic