mercredi 7 décembre 2022
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilActualitésSociétéUne action à Berlin pro seins nus !

Une action à Berlin pro seins nus !

spot_img

Samedi 10 juillet 2021, des dizaines de femmes, et quelques hommes, ont manifesté à Berlin pour revendiquer leur droit à se déplacer seins nus. Une action en soutient à une Française interpellée le 20 juin, et réclamant des droits au-delà des zones « naturistes ».

Une info reprise par la RTBF (Belgique)

La manifestation faisait suite à l’expulsion d’un parc berlinois le 20 juin 2021 d’une française qui prenait un bain de soleil les seins nus. Des agents de sécurité du parc lui avaient demandé de se rhabiller. La police a été appelée sur les lieux à la suite du refus de la femme et l’affaire a suscité la polémique. Les pancartes affichées arboraient des slogans tels que « Boobs have no gender » (les seins n’ont pas de genre) et « My body, my choice » (Mon corps, mon choix). Des hommes ont pris part à la manifestation.

Un mouvement de défense du principe d’égalité femmes-hommes a été lancé par la suite, luttant pour la garantie des mêmes droits en matière de déplacements le torse dénudé et plaidant pour la fin de la sexualisation et la normalisation des seins. un reportage complet en photo a été proposé par le site 7sur7.be .

Dans la Dernière Heure (Belgique)

Le mouvement entend organiser une autre manifestation le 14 juillet à Kiel, au nord d’Hambourg.

Une Française sanctionnée à Berlin

Un premier article dans Libération du 4 juillet, signé du correspondant à Berlin, Stéphane Roland..

Le 20 juin 2021, comme l’ont relaté les médias français, dont le quotidien Libération, « à l’heure du déjeuner, Marina Blandineau (1) était assise sur sa serviette au bord de la pataugeoire publique du parc de Treptow, au bord de la Sprée, la rivière qui traverse la capitale, quand deux agents de sécurité du parc lui demandent de se couvrir la poitrine« . «Pourquoi ?» demande-t-elle. «Ce n’est pas dans une zone naturiste», lui répondent les agents. «Mais, je ne suis pas nue. Je porte un maillot de bain», dit-elle. Sur quoi, la discussion s’envenime. «Vous avez des seins, ça dérange», dit un agent qui se justifie par la «présence d’enfants». Marina Blandineau répond qu’il n’y a aucune raison que les hommes soient sans tee-shirt et pas elle. «Ce n’est pas pareil. Vous êtes une femme. Vous mettez un soutien-gorge ou bien vous sortez», enjoignent les agents… qui appellent la police. Celle-ci lui enjoindra de quitter le lieu dans les 5minutesElle a refusé et a été expulsée de ce parc. Elle a donc porté plainte pour discrimination.

Comme le précise Terrafemina, « Au commissariat comme à la mairie, on ne réussit pas à mettre un terme sur l’infraction supposément commise par la Française. Pire, on évoque un panneau d’interdiction aux seins-nus qui, en réalité, n’existe pas. Finalement, c’est la municipalité qui, après avoir présenté des excuses pour la « communication inappropriée » de ses agents, confirme un « trouble à l’ordre publique » et une pratique de « naturisme ». Ce qu’elle réfute. « Si cela gêne les autres, ce n’est pas mon problème. C’est le leur. Mes seins sont sexualisés, c’est insupportable« .

L’avocat en droit pénal Alexander Pabst qualifie quant à lui cette accusation de tout simplement « absurde ». Heureusement, « la vague de soutien a été immense sur les réseaux, venant de tous les âges et de toutes les cultures », assure la victime d’un double standard ahurissant. Double standard qu’elle souhaite d’ailleurs combattre, en invoquant la justice pour combler un vide juridique, mais aussi en créant le mouvement « Egalité des poitrines ».

L’article du quotidien L’Avenir (Belgique).

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE
spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic