samedi 24 septembre 2022
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilPratiquerLe déconfinement est sur les rails

Le déconfinement est sur les rails

spot_img

Quelle possibilités naturistes dès le 11 mai ? Dans ses trois domaines habituels (commerciaux, clubs, lieux publics), il y aura peu d’évolution avant début juin, a confirmé le premier ministre ce jeudi 7 mai. Mais des portes s’ouvrent, et c’est le moment de tout repenser, entre activités collectives et pratique individuelle.

Le déconfinement approche, à pas mesurés, mais des portes commencent à s’ouvrir, tout du moins pour une période probatoire de trois semaines. En ce qui concerne la pratique naturiste, collective ou individuelle, cela devrait offrir quelques opportunités, même si elles peuvent paraitre minces au vu des possibilités précédentes.

En attendant de développer prochainement ici certains de ces points, voici l’état des lieux de ce qui est possible, ou pas, dans le respect des gestes barrière, des règles de distanciation et des contraintes liées aux normes sanitaires.

Telle la Sablière (30), les espaces naturistes doivent attendre la fin mai pour connaitre leur date d’ouverture, et les conditions d’accès aux piscines et équipements collectifs

Espaces naturistes – Réservés jusqu’ici aux seuls résidents permanents, l’accès des espaces naturistes commerciaux sera possible à partir du 11 mai aux propriétaires d’hébergements dans l’enceinte de centres de vacances, à condition qu’ils demeurent à moins de 100km au départ de leur résidence principale. Pour Euronat et le CHM Montalivet, cela intéressera principalement les habitants du département, la Gironde, mais aussi ceux de Charente-Maritime, autour de Royan. Pour La Jenny, toujours en Gironde, cela concernera logiquement les habitants du département, mais aussi ceux du nord des Landes. même logique en Occitanie pour les propriétaires d’appartements à Port Leucate, dans l’Aude, avec possibilité pour des propriétaires demeurant en Pyrénées-Orientales, ou pour ceux du Cap d’Agde, dans l’Hérault, avec ceux des départements limitrophes.

Vie associative – Pour les propriétaires de chalets ou mobil-homes sur des terrains associatifs privés, accueillant ou nom des vacanciers en été, tels La Serre de Portelas (63) ou Le Clos Marot (44), cela devra se discuter avec les responsables des clubs concernés, au vu des règlements intérieur. Tout en sachant qu’aucune activité collective ne pourra y être autorisée. En revanche, ces structures ne seront toujours pas autorisées à accueillir des vacanciers, en camping ou locatifs, avant le mois de juin, à une date qui reste à définir.

Pour les associations sans terrain, la situation dépendra de leurs activités régulière, tout en gardant en tête que les rassemblement de plus de 10 personnes ne seront toujours pas autorisés. Idem pour celles utilisant des locaux publics (piscines, etc) telle l’ANP Paris, etc.

En région SUD, le club Camargue Soleil attend l’autorisation d’ouverture sur la plage d’Arles (Piémanson).

Espaces publics – Pour l’instant, toutes les plages (littoral, lacs, rivières), parcs ou chemin de randonnée, sont toujours interdits au public, mais, a précisé le Ministre de l’intérieur, « des dérogations pourront être accordées par les préfets à la demande des maires, sous leur responsabilité« . Certains élus ont déjà fait savoir qu’ils étaient pressés de redonner accès aux plages, notamment en Bretagne ou Charente-Maritime, dans des conditions qui seront étudiées selon la configuration et la situation de ces plages. Et il faudra aussi étudier la réouverture ou non des plages des espaces naturistes du bord de mer, incluant souvent une baignade surveillée, selon qu’elles ont à la charge des centres ou des municipalités. Cela concernera notamment tous les clubs gérant des plages naturistes, privées d’activités tant que ces lieux sont interdits.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE
spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic