vendredi 19 juillet 2024
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilMédiathèqueCensurée par Youtube, la Fédération française de naturisme fait appel

Censurée par Youtube, la Fédération française de naturisme fait appel

spot_img

Depuis début mars 2024, la FFN n’a plus de chaîne YouTube. Une suppression pour « nudité » incompréhensible pour ses initiateurs, qui contestent la décision.

La dernière vidéo postée par la FFN pour annoncer son programme de l’année.

« Nous apprenons aujourd’hui avec stupéfaction que la chaîne YouTube de la Fédération Française de Naturisme a été supprimée. Pour la fédération, pour nous tous, le préjudice est considérable. Certaines de nos vidéos ont fait plus de 14 millions de vues. Cette chaîne était un outil promotionnel important pour nos clubs et associations, pour la diffusion de notre philosophie et de nos valeurs » déclarait début mars 2024 viviane tiar dans un communiqué rendu public. Une décision, précise-t-elle, sui, au delà du préjudice causé, interpelle sur ses motivations : « Nous interdisons sur YouTube les contenus explicites destinés à être sexuellement gratifiants », justifie YouTube.

« Des contenus explicites sexuellement gratifiants ? Nos corps ? Quoi de plus insultant pour l’ensemble des naturistes en France et à l’étranger ? Depuis plus d’un siècle, nous prônons une nudité non sexuelle, familiale et égalitaire. Une nudité qui nous rapproche de la nature, de l’autre et de nous-mêmes », assène-t-elle, en déplorant qu’aujourd’hui « nous avons basculé dans un monde où les multinationales se posent en arbitre de la morale. Une morale dévoyée, qui ravale le naturisme au rang de la pornographie ».

Fustigeant ces mêmes multinationales « qui prétendent décider pour l’ensemble des humains quand nos corps sont sexualisés et quand ils ne le sont pas » et considérant qu’à l’heure du mouvement MeToo et du combat contre les violences sexuelles, « cette prise de pouvoir sur les corps est inadmissible », la Fédération Française de Naturisme a décidé de faire appel de cette décision « inqualifiable ». Et, assure Viviane Tiar, « elle continuera à se battre pour lutter contre les diktats d’où qu’ils viennent qui prétendent s’approprier nos corps et décider à notre place ».

Victime d’une décision similaire sut twitter quelques heures après, la FFN a obtenu gain de cause, et le compte a été rétabli.

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE

spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic

×