jeudi 25 juillet 2024
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilEn BrefSki, sport topless, et David censuré

Ski, sport topless, et David censuré

spot_img

Le printemps incite au dénuement. En France, pour sauver la station de Sambuy, les habitués posent nus. Aux USA, la création d’une ligue sportive féminine jouant seins nus est occultée par le renvoi d’une institutrice coupable d’avoir montré à ses élèves une statue de David.

Pour Sambuy, from… de France, de Belgique, etc…

Ski (France) – Menacée de fermeture car jugée peu rentable, la petite station haut-savoyarde de la Sambuy sera-t-elle sauvée par ses habitués ? Ceux-ci ont créé un collectif intitulé « Sans ma Sambuy je suis à poil ! », où ils postent des photos d’eux nus. Ski à la main, chaussures de ski au pied, avec ou sans masque sur la tête, ils arborent une pancarte « from … » (le lieu d’où ils soutiennent). Et le tout fleurit sur leur page Facebook où ils invitent toutes les personnes qui veulent les soutenir à les imiter.

Pour Sambuy… From Ste Fe…

Sports (USA) – L’info est relevée par le Journal du Canada. Le mannequin Holly Sonders (36 ans) prévoit de lancer en avril la Xposed league une nouvelle ligue sportive où « les participantes, sans soutien-gorges, s’affronteront dans divers sports « . Mystère sur les sports pratiqués, peut-être le golf. « «Imaginez vos femmes modèles préférées compétitionner entre elles dans vos sports favoris alors qu’elles ne portent presque rien« , a-t-elle écrit sur son compte Instagram. Toutes les participantes auraient déjà été trouvées pour la première rencontre, « vos femmes modèles préférées sur Instagram« . «Cette ligue est créée par des femmes et pour les femmes« , a-elle ajouté. A noter que depuis 2013, les compétitrices de l’Extrème Football League ne portent que leur lingerie, en dehors des protections réglementaires.

Art (USA) – La polémique étonne en Italie, révèle France-info, suivi par nombre d’autres médias (Vanity fair, Ici Beyrouth, Courrier international). Hope Carrasquilla, directrice d’une école sous contrat à Tallahassee, capitale de la Floride (Etats-Unis), a reçu l’ordre de démissionner pour avoir montré à ses élèves (11 et 12 ans) une photo de David de Michel-Ange, la célèbre sculpture nue de l’artiste florentin. L’initiative était qualifiée de « pornographique » par des parents. Cecilie Hollberg, la directrice du musée de Florence qui abrite l’œuvre, a déploré lundi 27 mars « l’esprit tordu » des « ignorants » ayant obtenu ce licenciement.

Le président du conseil des parents d’élèves de l’école de Floride, Barney Bishop, a assuré à la télévision américaine CNN qu’il ne s’agissait pas d’interdire l’image, qui est montrée chaque année en cours d’arts. Mais, selon lui, les parents n’ont pas été informés en amont comme le prévoit la procédure et même si la quasi totalité d’entre eux étaient satisfaits du cours, l’établissement a reçu une plainte jugeant l’image pornographique.

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE

spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic

×