dimanche 19 mai 2024
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilDécouvrirLes espaces naturistesEuronat : les habitués se mobilisent

Euronat : les habitués se mobilisent

spot_img

Depuis les dernières élections municipales, rien ne va plus entre la municipalité de Grayan l’Hôpital et la direction d’Euronat. L’avenir du plus grand centre naturiste d’Europe est en jeu, et ses habitués se mobilisent par milliers.

Par Jean-Luc Bouland

« En refusant de nous répondre, vous ignorez à ce jour 2073 personnes issues de ce « patrimoine culturel et touristique, certains sont des vacanciers, d’autres propriétaires de mobil homes, de caravanes, certains sont Grayannais, d’autres des villages alentour, mais tous sont déterminés à ce qu’Euronat reste Euronat et ils feront rempart à toutes les attaques, déstabilisations, manipulations… Ils défendront leurs valeurs, leur bien-être et leurs biens ». En date du 29 août 2023, la lettre ouverte adressée à Mme Florence Legrand, maire de Grayan l’Hôpital par le Collectif Nous sommes Euronat est claire pour exprimer le mécontentement des signataires de sa pétition lancée pendant l’été.

Créé suite au conseil municipal de Grayan du 20 juillet, ce collectif veut «  rassembler les usagers d’Euronat, propriétaires de chalets, de mobil-homes, de caravanes, les vacanciers, les commerçants, les salariés qui travaillent sur le site et plus généralement tous ceux qui aiment Euronat et ne souhaitent pas de bouleversements dans son exploitation ». Fin septembre, la pétition présentée en saison sur le site et désormais accessible uniquement sur le web atteignait près de 3000 signatures. Pourquoi une telle mobilisation ? Parce que le conflit ouvert entre Euronat et la municipalité de Grayan l’Hôpital dirigée par Mme Florence Legrand depuis 2021 est devenu largement public, et très relayé par les médias locaux et nationaux.

Un conflit ouvert inquiétant

Les membres du collectif dénoncent « le battage médiatique et les positions personnelles de Madame Florence Legrand qui, bien que premier magistrat de la commune, crée la discorde et la division dans notre paisible village ». Le conflit avec la direction d’Euronat, sur fond de finances publiques, a commencé dès l’arrivée de cette nouvelle équipe. L’une de ses premières initiatives fut une importante hausse du loyer annuel demandé à Euronat. Puis s’ensuivi la publication d’un rapport de la cour des comptes en septembre 2022 indiquant, selon l’équipe municipale, que la commune aurait été victime d’un manque à gagner de 9 millions d’Euros de la part d’Euronat, chiffre contesté par sa direction. Depuis, un bras de fer juridique est engagé, avec plaintes en diffamation des deux côtés, impliquant notamment l’ancienne équipe municipale accusée de favoritisme envers Euronat (…)

Lire l’intégralité de l’article dans Naturisme Magazine N°83

Nota : Naturisme Magazine suit l’évolution de ce conflit, et rendra compte de son actualité sur ce site, avant la parution du N°84, en janvier 2024.

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE

spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic

×