jeudi 6 octobre 2022
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilActualitésSociétéLa règle des 100km peut évoluer

La règle des 100km peut évoluer

spot_img

Jeudi 15 mai, en déplacement à Orléans aux côtés du ministre de la culture, le secrétaire d’état au tourisme a défendu l’idée d’un « déconfinement concentrique ». A partir du 2 juin, la limitation aux 100km pourrait progressivement être modifiée, principalement pour la zone verte. En attendant, les plages du littoral ont été ouvertes ce 16 mai pour des pratiques individuelles et dynamiques.

En déplacement vendredi 15 mai à Orléans, Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat chargé du tourisme, a annoncé à la presse (notre photo) que le déconfinement pourrait se faire de façon concentrique. Ce qu’il a confirmé le lendemain pour le Journal du dimanche. L’été 2020 sera sur le thème « Visitez la France ». La règle des 100 km maximum pour les autorisations de déplacement permet déjà un tourisme de proximité, mais n’est pas inamovible. A partir du 2 juin, elle pourrait être élargie, de façon concentrique, « si, tous ensemble, nous continuons à être très vigilants sur les précautions et les gestes barrières« .

Présent à Orléans aux côtés de Franck Riester, le ministre de la Culture, ils indiquaient ainsi à l’unisson que l’été 2020 allieraient dans la proximité le tourisme et la culture de façon encore plus étroites que d’habitude. « La règle des 100 km, applicable au moins jusqu’au 2 juin, va inciter au tourisme de proximité. Des initiatives seront prises pour inciter à cela, principalement dans les départements verts« .

Des ouvertures à petits pas

Depuis ce week-end du 16 mai, la très grande majorité des plages du littoral français a été autorisée à une pratique dynamique, à chaque fois que les maires en ont fait la demande aux préfets, en donnant des garanties sur le respect des conditions d’hygiène. Seules celles de Marseille sont encore fermées…car le maire préfère attendre le 2 juin.

Sur la côte aquitaine comme en Occitanie, les plages des différents centres naturistes sont désormais accessibles, d’Euronat au Cap d’Agde, en passant par le CHM Montalivet, la Jenny, Arna et Port Leucate, mais uniquement pour des activités individuelles et dynamiques, comme le précisent les panneaux, avec des couloirs matérialisés pour les entrées et les sorties. En région PACA, les plages varoises du littoral comme celle des grottes, au Levant, sont au même régime, mais aucune n’est encore autorisée en corse.

Parallèlement, coté culture, le ministre assure que la fête de la musique pourra se tenir le 21 juin, et nombre de petits musées peuvent déjà rouvrir.

Jeudi 15 mai, à Orléans. De G à D : Jean-Baptiste Lemoyne, Olivier Carré, maire d’Orléans et Franck Riester, ministre de la Culture (Photo JLB).

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE
spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic