samedi 24 septembre 2022
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilActualitésSociétéUne publicité suisse vandalisée !

Une publicité suisse vandalisée !

spot_img

Selon le site 20minutes, preuve à l’appui, plusieurs affiches de la campagne «Un casque sinon rien», du Bureau de prévention des accidents (BPA), ont été vandalisées ces derniers jours à Clarens, sur la commune de Montreux, en Suisse, dans le canton de Vaud (VD). Pour cause de nudité !

« Ces visuels ont la particularité de présenter des cyclistes nus comme des vers, à l’exception du casque qu’ils portent sur leur tête », précise 20 minutes, indiquant qu’elles ont été censurées « grossièrement à la bombe de peinture noire », citant un habitant du village. Suite à cela, 20 minutes à mener l’enquête, lancé un sondage sur l’utilisation de la nudité dans la publicité…et collecté ainsi près de 130 commentaires sur le sujet, des plus sympathiques au moins favorables.

l’affiche non censurée, pour la campagne deprévention
Le sondage ? Pour vous, vandaliser ces affiches était…
  • Nécessaire. On est déjà assaillis de pubs dénudées, alors si même la prévention s’y met…
  • Inutile. On comprend bien que ce n’est pas une publicité sexiste!
  • Idiot. Tout acte de vandalisme est répréhensible, peu importe la raison.
  • Barbant. Encore un coup des féministes!
  • Symptomatique d’une société liberticide, où l’on observe une montée en puissance du puritanisme, galvanisée par les populismes.

Contacté, le BPA affirme que c’est le premier cas de vandalisme qui est porté à sa connaissance depuis le début de la diffusion de ces visuels, à la fin de l’été 2018. «Mais nous n’allons pas porter plainte, précise son porte-parole, Marc Kipfer. Nous préférons nous concentrer sur le travail de prévention, y compris sur les prochaines campagnes.» Un nouveau concept, fondé sur la distance de freinage des e-bikes, devrait en effet débarquer fin juin pour remplacer les cyclistes à poil.

«Nous sommes convaincus que la campagne casque était un bon choix, reprend-il. En effet, seul un cycliste sur deux protège sa tête. Nous avons donc consciemment décidé de concevoir une campagne qui marque les esprits.»

Marc Kipfer précise toutefois que la nudité des cyclistes est relative, dans le sens où toutes les parties sexuées du corps ont été cachées afin de ne pas choquer la population.

Ces précautions n’ont, semble-t-il, pas convaincu tout le monde. A commencé par les habitués du site d’information !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE
spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic