jeudi 6 octobre 2022
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilActualitésSociétéNues pour assumer leur âge

Nues pour assumer leur âge

spot_img

Poser nue pour soigner son image ? Pour assumer son corps après un certain âge ? Pourquoi pas ? Tel est le défi 2019 de la chanteuse Zazie, après d’autres comme sa consoeur Lara Fabian, en 2013, ou l’actrice Claire Nebout, en 2010.

En ce début 2019, la chanteuse Zazie pose nue sur la pochette de son dernier album. Elle n’est pas la première à le faire, comme avant elle Yoko Ono ou Nolwen Leroy. Mais, celle qui n’a jamais montré d’hostilité au naturisme, tient ici un discours différent pour expliquer ce choix.
Souhaitant dans ce dernier opus solo se débarrasser du superflu, la chanteuse a confié au magazine Féminin Bio : « Je suis dans une recherche de vérité, et la nudité en est un symbole ».
Avec plus de 25 ans de carrière derrière elle, elle souhaite se dévoiler et « se sentir vivante dans une autre forme de séduction que lorsqu’on a vingt ans, beaucoup moins formatée, grâce au temps qui passe. »
Ayant conscience de la dimension « féministe » que revêt cet acte de poser nue aux yeux du public, elle estime que « C’est un petit acte de courage et de liberté, car quand on a 54 ans, la nudité peut paraître plus compliquée. En tant que femme, on a un rôle à jouer, qui consiste à se débarrasser en permanence du formatage dans lequel on évolue. Et moins on est inquiète, plus l’autre peut recevoir qui l’on est pleinement. »

En 2010, l’actrice Claire Nebout, à 46 ans, ne pose pas nue pour un magazine, mais carrément pour un photographe réputé, Jean-Pierre Larcher, pour la publication d’un livre publié aux éditions Chêne, intitulé tout simplement « Nus ». pourquoi ? Là aussi, pour assumer son corps, et témoigner.

Dans cet ouvrage préfacé par Pascal Mérigeau, l’actrice, qui a toujours assumé la nudité à l’écran, s’explique tout simplement. « L’actrice, c’est la femme nue par excellence », écrit-elle. Mais, à plus de 40 ans, son corps n’est plus le même…et elle prend sa revanche sur lui. «  »Quarante ans et des poussières. Les rides qui se creusent, la peau qui se relâche, les kilos qui ne s’en vont plus. Toutes les femmes connaissent ce moment là, ce passage d’un état à un autre. Ce n’est pas vous qui changez, c’est votre corps. D’ici peu, je ne le reconnaitrai plus. Alors, cette séance avec Jean-Pierre Larcher, , cette ultime séance comme je le croyais, aurait pu être une cérémonie d’adieu. Et pourtant, il n’en est rien. C’est un baptême de l’air, une renaissance, en quelque sorte. Je ne suis plus prisonnière de ce corps avec lequel on m’a si souvent confondue ». En près de 100 pages, et autant de clichés, elle apporte là une belle leçon de lucidité…toute nue.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE
spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic