mardi 27 septembre 2022
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilActualitésSociétéControverse pour un allaitement à Disneyland

Controverse pour un allaitement à Disneyland

spot_img

Début juillet 2021, une mère de famille a été sanctionnée par les agents de sécurité du parc Disneyland alors qu’elle allaitait sur un banc. Soutenue par une autre mère et par les internautes, elle a obtenu les excuses de la direction. Mais l’argument invoqué n’est toujours pas admissible.

Samedi 3 juillet 2021, Laura, une maman australienne de 33 ans vivant à Paris, a été empêchée d’allaiter son bébé en public à l’intérieur du parc Disneyland Paris, à Marne la vallée. Alors qu’elle donnait le sein, assise sur un banc, la sécurité du parc est venue la voir pour lui dire que c’était interdit. L’histoire a été racontée sur Twitter le lendemain dimanche par une autre mère, Marie, qui a assisté à la scène et pris une photo de Laura entourée par les agents.

Ainsi, comme le cite le média web Magicmaman, « Hier, vos agents de sécurité ont empêché une maman d’allaiter son bébé de 2 mois au motif que cela choquait la clientèle étrangère ! En France, en juillet 2021 ! Délit d’entrave à l’allaitement, on en est où ? », a écrit Marie, qui a assisté à la scène, en s’adressant à Disneyland Paris sur Twitter. Et elle a ajouté : « Pour information, elle était Australienne, complètement choquée et a très mal vécu que la sécurité la somme de lui remettre la vidéo qu’elle avait faite de leur intervention ».

Les réactions n’ont pas tardé à venir, de nombreux internautes étant choqués.« Cher Disneyland Paris, allaiter un bébé n’est pas un délit. Que vous ayez des salles dédiées c’est bien, mais on ne décide pas où et quand un bébé va avoir faim. Ne vous mettez pas vous aussi à stigmatiser les mères, c’est assez dur comme ça partout ailleurs », a réagi Marlène Schiappa, ministre déléguée en charge de la Citoyenneté. L’article rappelle aussi que Fiona Lazaar, députée du Val-d’Oise, est à l’origine d’un projet de loi créant un délit d’entrave à l’allaitement et stipulant qu’allaiter en public ne constitue pas une exhibition sexuelle. Elle est intervenue suite à cet évènement en rappelant que : « Chaque femme doit pouvoir nourrir son enfant, comme elle le souhaite et où elle le souhaite ».

Le lundi soir, le parc Disneyland a réagi en indiquant qu’il « met à disposition des mamans le baby care center avec du matériel adapté et confortable comme notamment des sièges spécial allaitement ». Une réponse qui n’a pas satisfait les internautes, à commencer par Marie. « En raison du Covid, il y a un nombre limité de place dans cette zone et parfois de l’attente », souligne-t-elle auprès du Parisien. Et quand bien même, une maman a le droit de donner le sein dehors ! Et, ce mardi 6 juillet 2021, finalement, la direction de Disneyland a choisi de présenter de vraies excuses : « Nous regrettons profondément cette situation et présentons de nouveau nos sincères excuses à la maman concernée. La demande qui lui a été faite n’est pas en phase avec notre règlement intérieur et nos valeurs. Il n’y a aucune restriction sur l’allaitement à Disneyland Paris », a déclaré le compte officiel du parc sur Twitter. Le directeur de la sécurité se serrait également personnellement excusé lorsque Laura et son mari ont décidé de partir en faisant une réclamation, rapporte Le Parisien.

Mais il n’empêche pas moins que ce genre d’évènement devient récurrent, et qu’il serait bon de statuer une bonne fois pour toute de façon claire sur le sujet.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE
spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic