samedi 24 septembre 2022
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilActualitésLa Catalogne incite au topless féminin

La Catalogne incite au topless féminin

spot_img

Au nom de l’égalité des sexes, la Catalogne a fait campagne fin août 2022 pour promouvoir le « topless » auprès des femmes. A Madrid, ce dimanche 4 septembre, les naturistes proposent leur 3e opération « baignade sans maillot » dans les piscines municipales, avec l’accord des autorités. A chaque pays son rapport au corps.

Par Jean-Luc Bouland

A gauche : le torse nu d’un homme, avec un texte indiquant: « ce mamelon est libre ». A droite : une femme aux seins nus couvrant ses seins avec ses mains, avec la légende : « celui-ci ne l’est pas ».

« Vous voulez lutter contre la discrimination sexuelle ? Allez seins nus !« . Tel était le message récemment transmis aux femmes de la région par les autorités de Catalogne, dans le cadre d’une nouvelle campagne « visant à mettre fin à la sexualisation du corps féminin« . Une telle initiative venant d’un organisme officiel est rare. Espérant qu’il sera repris dans toute l’Espagne, le Département de l’égalité et du féminisme de Catalogne a produit une publicité « promouvant le droit des femmes à nager seins nus dans les piscines publiques » après que certaines se soient plaintes qu’il leur avait été interdit d’aller sans haut, a d’abord rapporté The Telegraph. Dans toute l’Espagne, les femmes sont autorisées à se mettre les seins nus sur les plages publiques, mais les gouvernements locaux sont libres d’établir leurs propres règles en ce qui concerne les piscines municipales. Il en va de même pour les piscines privées. Mais cette campagne va plus loin que ça.

L’objectif de la campagne de natation pro-topless est de mettre fin à la discrimination sexuelle et d’éliminer les doubles standards entre hommes et femmes.

« La sexualisation des femmes commence quand elles sont jeunes et nous accompagne toute notre vie. Que nous devions couvrir nos seins dans certains espaces en est la preuve », affirme une vidéo diffusée fin août. La campagne met également en lumière le double standard dans la société moderne, « qui donne aux hommes un laissez-passer pour aller dehors torse nu, mais fait honte aux femmes de faire de même« .

Neus Pociello, directrice exécutive de l’Institut catalan des femmes, a déclaré au Telegraph que l’objectif de la campagne était d’éradiquer la discrimination fondée sur le sexe. “Nous voulions essayer de lutter contre la discrimination dont souffrent parfois les femmes lorsqu’elles se mettent les seins nus dans certaines situations comme les piscines. Les femmes devraient avoir le droit à la liberté d’expression avec leur corps« .

Les créateurs de la campagne soutiennent que la sexualisation du corps des femmes commence à un jeune âge.

« Cette discrimination découle de la sexualisation du corps des femmes et elle commence dès le plus jeune âge lorsque les filles sont habillées en bikini, même lorsqu’elles sont prépubères. Nous espérons que cette campagne inversera cela », a-t-elle ajouté. La vidéo récemment publiée commence par la séquence recadrée d’un homme, dont un mamelon est visible avec des mots écrits là-bas, disant: « Ce mamelon est libre. » Ensuite, le clip continue en montrant une femme aux seins nus couvrant ses mamelons avec sa main et le texte indique : « Celui-ci n’est pas », avant d’ajouter : « C’est comme ça depuis aussi longtemps que vous vous en souvenez. Que vous deviez couvrir vos seins n’est pas normal, c’est de la discrimination. C’est pourquoi, à l’occasion de la Journée mondiale des seins nus, nous vous rappelons vos droits« .

Le Département de l’égalité et du féminisme de Catalogne met en lumière les doubles standards de genre tels que l’odeur des aisselles.

Comme le souligne le site Equinox : « En Espagne, si la pratique du topless n’est interdite que dans quelques piscines privées, c’est aussi et surtout parce qu’elle est protégée par les politiques. En Catalogne, durant l’été 2022, le gouvernement régional a mené une campagne visant à accepter son corps tel qu’il est à la plage. Selon le département de l’Égalité et des Féminismes, obliger les femmes à cacher leurs seins à la plage est une “discrimination” et relève de la “sexualisation” de leur corps. “La sexualisation des femmes commence dès notre enfance et nous accompagne durant toute notre vie. Le fait de devoir se couvrir les seins dans certains endroits en est une preuve”, affirme la campagne, en prenant l’exemple des petites filles qui, bien avant l’âge de la puberté, sont habituées à porter un haut de maillot de bain. Mais en France, aucune campagne de ce genre n’est à l’horizon ».

Dans le même ordre d’esprit, ce dimanche 4 septembre, comme cela se fait depuis près de dix ans, les piscines municipales de Madrid permettront à chacun, de 10h à 13h, de se baigner comme il le veut, c’est à dire en maillot, ou pas. Pour la Fédération naturiste espagnole, qui soutient cette initiative menée par une de ses associations adhérentes, il ne s’agit pas d’officialiser le « clothing optional » cher outre-atlantique, mais simplement de permettre à chacun « de se baigner dans la tenue qu’il souhaite« , c’est à dire nu s’il le veut, comme sur les plages espagnoles, où le naturisme est rarement interdit.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE
spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic