lundi 5 décembre 2022
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilPratiquerLa vie associativeDes activités naturistes reportées

Des activités naturistes reportées

spot_img

Le confinement imposé en deux temps depuis le 19 mars pour près d’une vingtaine de départements a aussi des incidences sur la vie naturiste, même en ce tout début de printemps. Et pas que pour les associations.

FFN – Le lancement officiel de la campagne contre le bodybashing, prévu le 8 avril, est reporté au 6 mais. il faut donc attendre encore plus d’un mois pour découvrir l’ensemble des affiches et photographies destinées, notamment, à des expositions à Paris et en régions, à côté des actions prévues dans les médias.

Régions – Dans les Hauts de France et en Ile de France, les activités associatives sont à l’arrêt, à l’image de celles de l’ANP Paris qui sont surtout virtuelles, notamment pour les cours d’activité physique. Idem pour les départements du Sud, à l’image de celles des Alpes-Maritimes.

La Gagère (Nièvre)

Côté espaces naturistes, outre ceux des Hauts de France et de Seine-Maritime, les plus touchés sont Héliomonde, en Ile de France, qui ne peut accueillir ses propriétaires que sur leurs emplacements, mais aussi le Domaine 5 étoiles de La Gagère, dans la Nièvre, qui a appris ce 25 mars qu’il doit reporter son ouverture prévue au 1er avril au 23 avril, si tout va bien.

Dans les Alpes-Maritimes, l’Origan devra peut-être repousser de quelques jours son ouverture prévue le 17 avril, et le Haut Chandelalar n’a pu maintenir son ouverture au 23 mars.

Coté évènementiel, le festival Festinatur’, prévu en juillet en Anjou est toujours en préparation, bien que dans les mêmes incertitudes que les autres vis à vis de la pandémie et des normes sanitaires.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE
spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic