lundi 23 mai 2022
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilPratiquerEstime de soiÊtre nu, être soi, être bien

Être nu, être soi, être bien

spot_img

Le naturisme efface les complexes, et favorise l’acceptation de soi au regard des autres, comme le regard sur les autres. Dans cet esprit, la FFN lancera en avril 2021 une campagne contre le « bodyshaming », à grand renfort d’affiche.

Pour accompagner cela, Naturisme Magazine consacrera le dossier de son édition N°70 (datée février/mars/avril) au mouvement Bodypositiv, avec de nombreux exemples et témoignages, venus de France et d’ailleurs, en partenariat avec Nat’Hebdo.

En mars 2020, la FFN a organisée une séance de prise de vue à Marseille, citée par La Provence.

Si vous souhaiter donner votre avis, ou témoigner, n’hésitez pas à nous écrire ICI.

Une plume pour se sentir bien

Sur le web, de plus en plus de sites, pas uniquement féminins, se créent pour vanter le Bodypositiv, l’acceptation de tous les corps, etc. Parmi eux, Plume Positiv, qui, le 18 novembre 2020, titrait tout simplement « Pour en finir avec le complexe de la poitrine« , avec l’image utilisée ci-dessous. En voici un extrait.

« Tombants, écartés, et rarement tout ronds …
Des seins, il en existe presque autant que de complexes autour de cette partie du corps finalement pas si simple à porter. En tous cas, quelle que soit la façon dont vous les nommez, il est temps de se poser et d’en parler.

Cette paire de seins, vous l’avez peut-être attendue toute votre adolescence. On la rêvait bien ronde, toute moelleuse et surtout à la « bonne taille » ! La bonne taille, c’est bien évidemment le 90C bombé et bien droit. C’est la médaille d’or incontestée du décolleté, la mensuration incontournable des défilés.
Néanmoins une fois leur croissance terminée, la réalité rejoindra rarement le fantasme. Vos seins vous paraîtront parfois trop gros, pas assez fermes, asymétriques. Mais aussi trop petits, aux mamelons larges, pas assez ronds, « en gants de toilette », pas galbés …
Parfois même, des événements de la vie comme une grossesse, une opération ou une perte de poids viendront marquer votre poitrine de cicatrices ou de vergetures.

Si cela vous apparait comme un complexe, alors vous êtes probablement victime du mythe de la poitrine unique. C’est cette idée selon laquelle il n’y aurait qu’un seul type de poitrine valable, reléguant ainsi les autres au simple rang de complexe. À mes yeux ce mythe doit impérativement être déconstruit, et à la dynamite s’il vous plaît ! »

Le blog Plume, disent ses créatrices est « le rendez-vous incontournable des hommes et des femmes prêts à conquérir le monde … même en slip ou en culotte. Libre comme l’air ? Non, légère comme une plume !« 

En 2017, citée par Fredzone, Laura pose nue contre le bodyshaming.

🤞 Ne manquez pas nos derniers articles !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic