jeudi 6 octobre 2022
0,00 EUR

Votre panier est vide.

50 ans de naturisme à Arna

spot_img

Voilà déjà 50 ans qu’une bande de copains naturistes a découvert un petit paradis en bordure d’océan, dans les Landes. C’est pour tous une extraordinaire robinsonnade entre forêt de pins et vagues océaniques. Amoureux du lieu, ils choisissent de s’y s’installer. Et créent Arnaoutchot.

Par Joëlle Billat

Le seul espace naturiste des Landes en accès direct à l’océan.

Quand il s’installe en 1972 dans la forêt, au nord du courant d’Huchet, à Vielle Saint-Girons, ce groupe d’ami ne voit là qu’un lieu-dit quasi inconnu de tous. Mais, très vite, ils invitent leurs premiers vacanciers naturistes qui se créent des emplacements au milieu des fougères et pompent l’eau issue d’un forage qu’ils ont mis en place.

1972, la genèse de ce lieu de vacances est la récompense de l’entêtement, de la pugnacité et de la volonté de vivre le naturisme que d’aucuns qualifiaient alors de pervers, de dévoyés et de marginaux ! Puis, une opportunité se présenta. Derrière la dune qui la protège, la pinède de 45 ha fut proposée à la vente. Ce fut tout d’abord Paul LARRET et quelques associés qui créent PRONATURE. Ils installent les premiers sanitaires en bois, deux ans plus tard, en 1974. Les douches étaient faites de fûts de bois attachés dans les pins, dans lesquels chauffait l’eau ! Nonce BARONE, dit Nono créa SOL-ARNAT et s’efforça, avec Jean-Pierre SEGRETIER d’assurer la continuité et le développement de ce refuge idéal.

10 années plus tard, dans les années 1980, le camping adapte sa capacité d’accueil tout en veillant à préserver la magnificence du site. ARNA fut acheté par Jean-Philippe PAVIE. Aidé par Nono qu’il nomme directeur du site, ARNA prend un tournant décisif devenu indispensable face aux demandes. En 1983 une première piscine a enthousiasmé les vacanciers qui profitaient de l’eau douce après les vagues océaniques parfois violentes.

Cabanes « Nids perchés »

Puis en 1985 ce fut la construction d’une nouvelle réception pour accueillir les clients, et de nouveaux sanitaires adaptés au nombre d’espaces de camping. En 1989, d’énormes travaux sont engagés : la piscine existante est couverte et chauffée, deux autres piscines plus grandes sont creusées en extérieur avec des jacuzzis. Le solarium, 1000 m2, prend des proportions intéressantes pour y disposer les indispensables bains de soleil. Des bâtiments tout neufs, plus vastes et bien agencés sont destinés à la supérette et aux restaurants. Les gérants de ces établissements sont toujours les mêmes depuis ces transformations, ce sont de véritables Arnaoutchotiens depuis plus de 30 ans.

En 1990, un ensemble bien être propose un sauna, un hammam, un jacuzzi et des cabines pour les massages.

20 ans plus tard, pour compléter les emplacements de camping et accéder à plus de confort, de nombreux locatifs ont trouvé leurs places, eux aussi, sous les hauts pins toujours verts. Des arbustes ont été plantés pour délimiter les 120 m2 des campeurs ainsi que les espaces autour des chalets pour l’intimité de chacun.

Au cours des 30 dernières années, Les évolutions se poursuivent en offre de résidence.
Nous avons le choix entre des cottages, des cabanes perchées à 4 m de haut, des roulottes, des chalets, des lodges (…)

Découvrez la suite de ce reportage dans le N°76 de Naturisme Magazine (mai-juin) en vente en kiosque et sur le site.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE
spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic