jeudi 18 août 2022
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilActualitésSociétéSophie et Britney, libres nudités

Sophie et Britney, libres nudités

spot_img

Il ne se passe pas une semaine sans que des stars expriment leur liberté en affichant leur nudité. En cette première semaine de mars 2022, la palme revient à Britney Spears, habituée d’Instagram, et à Sophie Marceau, en couverture de Elle.

En publiant des photos d’elle nue sur Instagram, ce qui n’est pas une première, Britney Spears assume ses 40 ans et sa liberté, quoi qu’en pensent ses fans.

Britney Spears, nue sur une plage de polynésie française, en février 2022.

«OK les gars, j’ai montré mon corps sur une plage de Polynésie française comme une rebelle et comme une FEMME LIBRE! Je l’écris en majuscules parce que c’est important et que je veux le montrer», a-t-elle déclaré le 1er mars dans une nouvelle publication Instagram, largement reprise par les médias. Elle n’a pas manqué d’être vivement critiquée par certains internautes, qui lui reprochaient, « de ne pas être capable de célébrer sa liberté de façon décente« .

En ce début mars, c’est aussi l’actrice Sophie Marceau qui pose « Topless » en couverture du magazine Elle, se déclarant libre et assumant son âge (55 ans). Mais cette liberté n’a pas pour autant déclenchés les applaudissement des lectrices sur le compte Instagram du magazine. Florilège :

Sophie Marceau en couverture du Elle datée du 1er mars 2022.
  • « Encore un sujet sur l’âge … des femmes « ; « 
  • « Et si on faisait briller le cerveau des Filles quel que soit leur âge?!?!? Libre d’être à poil c’est un peu simpliste!!!! Mais on vous aime quand même Sophie »; « 
  • « Dommage cette couverture, on dirait qu’elle passe une visite médicale et qu’elle est en salle d’attente, pourquoi cette nudité ?? Qu’a-t-elle à prouver ? ».
  • « Encore une couverture sur l’âge et qui me met mal à l’aise. Une femme qui a accès aux meilleurs médecins esthétiques, coachs sportifs, diététiciens, maquilleurs, coiffeurs etc etc n’est pas représentative des femmes de 50 ans. Cette couverture culpabilise parce que non nous ne lui ressemblons pas, oui la majorité d’entre nous à la peau moins ferme, lisse, le visage plus marqué. Et en nous regardant dans le miroir, oui, on va se comparer inconsciemment et du coup se trouver vieille.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE
spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic