jeudi 18 août 2022
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilActualitésSociétéNus contre le nouveau confinement

Nus contre le nouveau confinement

spot_img

Après une esthéticienne qui mobilisent les commerçants de Boulogne sur Mer, d’autres artisans manifestent dans le même sens, se photographiant nus pour défendre la précarité de leurs métier. Une esthéticienne boulonnaise, un coiffeur du havre et un barbier de Chambéry ont peur de se retrouver « à poil » et le disent. A qui la suite ?

Jean-Charles Gérard invite ses confrères à poser nus pour ne pas finir « à poil, et en colère« .

Jean-Charles Gérard, coiffeur au Havre, invite ses confrères à l’imiter, dénonçant « Le fléau qu’est pour notre profession le travail non déclaré de certains coiffeurs à domicile » mais aussi le coup que leur portent certains grossistes qui, depuis la fermeture des salons, se sont mis à vendre les produits professionnels aux particuliers, via le « click and collect ». 

Contrairement au premier confinement, beaucoup plus strict, explique-t-il, « le flou de cette nouvelle phase de restriction a permis à ces plateformes, normalement destinées aux coiffeurs, de s’engouffrer dans la faille. Si on nous fait fermer, il faut que ce soit pareil pour tout le monde ».

A Chambéry, c’est un barbier, Thierry Fournier, qui s’est aussi « mis à poil » pour protester de sa situation, et publiant sa photo sur Facebook. un combat qui s’étend au soutient à tous le commerce local. «  »Soutenez vos commerçants, artisans et restaurateurs du centre-ville« , écrit le barbier. « N’achetez pas sur internet, gardez votre argent pour la fin du confinement. »

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE
spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic