jeudi 6 octobre 2022
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilActualitésSociétéL'allaitement en public pénalisé

L’allaitement en public pénalisé

spot_img

Mi-octobre 2020, à Besançon, chez H&M, une jeune mère de famille a été réprimandée pour avoir allaité son enfant. Une attitude qu’elle ne comprend pas, et qui justifie une mobilisation internationale permanente pour défendre ce droit naturel.

C’est le Bien Public qui l’a révélé. « Cette semaine à Besançon (Doubs), une mère de famille se trouvant dans un magasin de vêtements H & M avec sa fille de 9 ans et son nourrisson a été réprimandée lors de son passage en caisse, au motif qu’elle avait osé allaiter son bébé durant son shopping« . L’un de ses collègues, ayant surpris la maman en train d’allaiter son bébé quelques minutes auparavant, avait ensuite demandé à l’une des vendeuses « de faire la morale à celle qui avait osé donner le sein durant son shopping au moment où celle-ci viendrait payer ses achats« .

Outrée, cette femme a racontée sa mésaventure sur Facebook, dans un « post » qui a depuis été partagé plus de 6200 fois. « C’est une honte de me demander d’allaiter mon bébé aux toilettes, TOI, est-ce que tu bois et manges aux toilettes ??!! Est-ce qu’on m’aurait dit la même chose si j’avais donné un biberon à mon enfant??!! Tes collègues avaient l’air d’approuver, la responsable magasin a ajouté que en plus il y avait des enfants quand même! Mais c’est VOUS adultes que ça choque!!!« , a-t-elle écrit.

Ce n’est pas pour elle seule qu’elle a été choquée. « J’ai suffisamment de caractère et de conviction pour répondre à ce genre de propos et ne pas me laisser rabaisser, mais je pense à toutes ces mamans qui seraient parties la tête baissée, se sentant humiliées dans cette situation« . En demandant que son message soit partagé, elle explique que « ce n’est pas pour boycotter l’enseigne, mais pour que cet homme le voit, et pour qu’aucune maman allaitante ne se sente coupable ou honteuse, afin de normaliser l’allaitement« .

Une controverse internationale qui mobilise

L‘allaitement en public n’a rien d’érotique ou de pervers en soi. Pas plus qu’une jupe trop courte. Pourtant souvent réprimandé, il fait l’objet d’une campagne de réhabilitation internationale, relayée notamment par le site Ma grande taille.

« L’allaitement est une aventure dans laquelle on s’engage, littéralement, corps et âme. On choisit soit le biberon, soit directement de donner au sein. Et lorsqu’on opte pour la deuxième option, il y a de fortes chances pour que l’on se retrouve un jour à l’extérieur au moment où notre bébé a faim. Une femme qui allaite son enfant est tout ce qu’il y a de plus naturel. Et pourtant, cette vision en dérange plus d’un.e. D’où vient ce tabou ? Pourquoi une telle levée de boucliers ? » s’interroge le site.

Face à une maman allaitante (qui cache pourtant sa poitrine d’une layette), les regards sont souvent jugeant, voire désapprobateurs. Ces mamans qui donnent le sein en public choquent, dérangent. « Dans une société qui met souvent les corps à nu, comment expliquer qu’un geste aussi naturel et dénué de sexualité soit aussi décrié ? » Hélène Parat, psychanalyste et auteur de « Sein de femme, sein de mère« , a donné son avis à Magicmaman.com :

« Il y a bien sûr cette ambivalence du sein : le sein érotique et le sein maternel. Le corps sexué et sexuel d’un côté, le corps maternant et nourricier de l’autre. Or dans notre société, le sein garde trop son aspect érotique. Cette dimension érotique est en partie modulée par la culture, la religion, qui instaurent un climat plus ou moins tolérant face à un sein dénudé. L’allaitement en public ne sera pas du tout perçu de la même façon dans les pays latins ou les pays du nord par exemple.« 

Pourquoi est-ce dérangeant qu’une femme dévoile un bout de téton pour nourrir son enfant ? Ici, il convient de faire la différence : le sein d’une mère n’est pas celui d’un mannequin sur une publicité de lingerie par exemple. Une mère qui allaite est bien plus qu’un sein dévoilé à autrui :

« La mère a été le premier objet d’amour de l’enfant, et le sein est le symbole de cet objet. Voire une mère allaiter son enfant vient réactiver ce souvenir, accompagné d’émotions inconscientes, de rivalités anciennes, voire de l’interdit de l’inceste. La vue d’une mère donnant le sein à son enfant peut réveiller ce lien sensuel à la mère… avec ce qu’il a parfois d’insupportable pour notre inconscient. Selon notre histoire personnelle, ce spectacle va nous laisser choqué, gêné, indifférent, attendri. » (…)

L’équipe de The Body Optimist apporte son soutient aux mamans qui souhaitent allaiter en public, et rappel qu’il y a peu, elle présentait la campagne pour un allaitement libre sur Instagram nommée #IWantToBreastFree. Lancé aux USA en 2019, ce hashtag #Iwanttobreastfree (je veux allaiter librement) invite les mamans à partager des photos d’elles en train d’allaiter en public. En France, le mouvement commence à prendre de l’ampleur, comme le signale différents sites internet, dont Démotivateur. 

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE
spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic