jeudi 9 février 2023
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilActualitésSociétéAustralie : 2 500 nus contre le cancer de la peau

Australie : 2 500 nus contre le cancer de la peau

spot_img

Fin novembre 2022, 2500 personnes ont accepté de poser nu pour le photographe Spencer Tunick. Destinée à récolter des fonds pour lutter contre le cancer de la peau, cette manifestation préparait d’autres rendez-vous prévus par la fédération naturiste australienne.

Par Jean-Luc Bouland

« 3h52 #BondiPlage #Australie. Après cinq mois de préparation, des semaines de planification d’événements et quatre heures de mise en place sur le site (après un rapide kip de 45 minutes d’un énorme slog la veille), la dream team a accueilli et rassemblé plus de 2 500 personnes (le total des inscriptions est à 4 208) sur l’une plages les plus emblématiques dans le monde pour ce qui deviendrait un moment vraiment historique, pas seulement pour l’Australie mais pour les gens du monde entier« . Ainsi s’exprimaient fin novembre les responsables de Skin Check Champions pour saluer cet évènement unique, notamment soutenu par l’antenne locale de la marque française La Roche Posay (filiale de L’Oréal).

Ce samedi 26 novembre 2022, 2500 personnes se sont rassemblées nues sur la plage de Bondi, à Sydney, en Australie, devant l’objectif du photographe Spencer Tunick, participant à une installation artistique destinée à sensibiliser le public sur le cancer de la peau.

Cet événement baptisé « Strip Off for Skin Cancer » (« Déshabillez-vous pour le cancer de la peau« ) était organisé en collaboration avec cette association encourageant les Australiens à se faire régulièrement examiner par un dermatologue. Le nombre de participants équivalait environ à celui des Australiens décédant chaque année d’un cancer de la peau. L’Australie est le pays du monde où la prévalence du cancer de la peau est la plus élevée, du fait de l’ensoleillement important et parce que la plupart des Australiens, souvent originaires d’Europe du nord, ont la peau claire.

« J’ai passé la moitié de ma vie au soleil et on m’a retiré deux mélanomes malins du dos« , a raconté à l’AFP un des volontaires, Bruce Fasher, 77 ans. « J’ai pensé que c’était une bonne cause, et j’aime enlever mes vêtements à Bondi Beach« , a-t-il ajouté.

Nous avons l’occasion de sensibiliser le public aux contrôles cutanés et je suis honoré … de venir ici, de faire mon art et de simplement célébrer le corps et la protection”, a déclaré Tunick, selon Reuters. L’une des participantes, Robyn Lindner, a déclaré qu’elle avait été nerveuse à l’idée de participer. “J’étais secrètement terrifiée (et) hier soir, je dois avouer que je pensais : ‘Qu’est-ce que j’ai fait ?’ Mais c’était génial, tout le monde était dans une très bonne ambiance, tout le monde était vraiment respectueux et c’était vraiment amusant”.

Il s’agit du quatrième projet de Tunick en Australie, après un tournage en 2010 au cours duquel il a réuni quelque 5 500 personnes au célèbre Opéra de Sydney. Tunick s’associait ici à Skin Check Champions, un organisme de bienfaisance qui organise des cliniques gratuites et éducatives de contrôle de la peau. L’installation a coïncidé avec la Semaine nationale australienne d’action contre le cancer de la peau, lorsque Scott Maggs, le fondateur de l’organisme de bienfaisance, exhortera tout le monde dans le pays à se faire examiner la peau. Tunick a déclaré dans un communiqué que c’était “un honneur de faire partie d’une mission artistique visant à sensibiliser à l’importance des contrôles cutanés” .

Spencer Tunick a partagé sur son compte Instagram des vidéos de ce moment insolite. il est connu pour ses strip-teases massifs organisés dans des lieux très connus à travers le monde. Il a notamment déshabillé plus de 5000 personnes devant l’Opéra de Sydney en 2010, et 18.000 personnes – son record – sur le Zocalo à Mexico en 2007.

Soutenant cette manifestation, le mouvement Get naked Australia prévoit un autre rassemblement naturiste le 28 décembre, avec le photographe Michael Billings, et programme le Nude up Australia festival du 26 au 29 janvier 2023. Rappelons qu’actuellement, c’est l’été en Australie…

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE
spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic