lundi 4 juillet 2022
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilActualitésEditosCorps dénigré, naturisme concerné…

Corps dénigré, naturisme concerné…

spot_img

Entre critique des tenues féminines, controverses sur le monokini et reproches faites aux femmes allaitantes en public, le refus du corps devient omniprésent. Les naturisme ne peuvent u être insensible, au risque de se marginaliser encore plus. Nat’Hebdo et Naturisme Magazine ne restent pas insensibles dans ces combats.

L’EDITORIAL DU N°69 DE NATURISME MAGAZINE

Il est toujours bon de se souvenir des préceptes des pionniers. Pour les adopter, les interpréter, ou les aménager. Ainsi, plus de 90 ans après, on notera que le rapport au corps de nos contemporains a peu évolué, ce qui doit nous alerter, nous inciter à ne pas nous réfugier dans de confortables certitudes, derrière un « ce n’est pas du naturisme » qui conduit plus souvent à une impasse qu’à une avancée sociale.

Au tout début du XXe siècle, les lieux dédiés au naturisme comportaient des vestiaires séparés hommes/femmes car, assénait-on, « si la nudité belle et vraie est chaste, le déshabillé est érotique ». Ces messieurs ne devaient donc pas voir ces dames se déshabiller pour ne pas réveiller leur libido (et réciproquement).

Dans les années 60, l’arrivée du monokini sur les plages entraîna des remarques identiques, même chez les naturistes. Certains défenseurs de la nudité intégrale fustigeaient à l’envie ce semi-déshabillé aux connotations troubles. Alors que d’autres, plus ouverts, estimaient, tout bêtement, que la moitié du chemin était déjà faite…

Que dire en 2020 ? Le constat est sans appel. Entre violences faites aux femmes et critiques acerbes de leurs tenues ou de leur physique, on remarque peu de réelles avancées, voir un recul. Haro sur le monokini, refus de l’allaitement en public (1), condamnation des vêtements trop courts ou trop échancrés, l’actualité ne manque pas d’exemple. Au point que notre confrère Ca m’intéresse, fin octobre, a posé publiquement la question dans un numéro Hors-Série : « Depuis quand veut-on contrôler le corps des femmes ? ». Face à cela, les naturistes ne peuvent rester silencieux.

En 2021, la Fédération française de naturisme participera au combat contre le « bodyshaming », affirmant ses valeurs de respect de tous les corps. Naturisme Magazine la soutiendra dès janvier prochain, en y consacrant son prochain dossier, pour lequel elle fait aussi appel à vos témoignages.

Au plaisir de vous lire

Jean-Luc Bouland

Le site Lansinoh a lancé une campagne pour défendre l’allaitement, notamment en public.

(1) : Début novembre 2020, une boutique en ligne consacrée à l’allaitement appelée Lansinoh a décidé de lancer le mouvement #Iwanttobreastfree. Les témoignages s’accumulent sur Instagram, et se doivent d’interpeller sur notre société.

🤞 Ne manquez pas nos derniers articles !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

1 COMMENTAIRE

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic