Deprecated: Required parameter $post_date follows optional parameter $last_updated in /home/tszdkbm/www/wp-content/plugins/shared-counts/includes/class-shared-counts-core.php on line 342

Deprecated: Required parameter $post_id follows optional parameter $last_updated in /home/tszdkbm/www/wp-content/plugins/shared-counts/includes/class-shared-counts-core.php on line 342

Deprecated: Required parameter $post_id follows optional parameter $group in /home/tszdkbm/www/wp-content/plugins/shared-counts/includes/class-shared-counts-admin.php on line 979
Quand la Corse rejetait les nudistes - Naturisme Magazine
dimanche 22 mai 2022
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilActualitésQuand la Corse rejetait les nudistes

Quand la Corse rejetait les nudistes

spot_img

Samedi 12 mars, le Musée de l’Alta Rocca propose une conférence sur le nudisme. Donnée par Didier Rey, elle concernera la période de 1958 à 1976. Les participants sont officiellement invités à venir habillés.

« L’équipe du Musée de l’Alta Rocca sera heureuse de vous recevoir à l’occasion de la conférence de Didier Rey, maître de conférence à l’Université de Corse, qui nous parlera du nudisme en Corse entre 1958 et 1976« , précise le communiqué d’annonce, en indiquant explicitement « Pas de réservation nécessaire, vêtements et pass sanitaire obligatoires« .

Didier Rey, docteur en histoire, est maître de conférence à l’université de Corse Pasquale-Paoli. Il est le secrétaire général adjoint de la revue Études corses et collabore à la revue A Pian d’Avretu. Il a publié de nombreux articles dans les revues spécialisées et ouvrages collectifs nationaux et internationaux (Études corses, Bolletino bibliografico della Sardegna, Le Monde diplomatique, Strade, Ethnologie française, Bulletin de la Société des sciences historiques et naturelles de la Corse, etc.)

Rappel – Au début des années 1970, la Corse défrayait la chronique journalistique par des agressions répétées sur des touristes pratiquant le nudisme sur des plages publiques. La plupart des victimes étaient recouvertes de peinture, voire frappées. « Au-delà de la question de l’exhibition des corps nus, notamment féminin, dans l’espace public, pour une population non-préparée à l’affronter, se pose en fait le rapport plus général à une forme de tourisme ressentie comme déstructurante et avilissante, doublée d’un sentiment de dépossession et d’infériorisation culturelle si caractéristique de la Corse « , souligne le conférencier.

🤞 Ne manquez pas nos derniers articles !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic