samedi 3 décembre 2022
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilActualitésLes enquêtesLes naturistes mênent l'enquête

Les naturistes mênent l’enquête

spot_img

Comment connaître les naturistes sans faire d’enquête ? Quelles questions poser, et comment les rédiger, pour avoir de bons résultats ? Et comment être certains que seuls répondent des « vrais » naturistes ? Les internautes s’interrogent aussi.

Par Jean-Luc Bouland

Quand Naturisme Magazine veut mener l’enquête pour mieux connaître ses lecteurs, en particulier, et les naturistes en général, ceux-ci ne sont pas dupes, et retournent parfois les questions. Comme en témoignent certains commentaires acquis lors de ces enquêtes, ou arrivés directement dans la boite mail. Petits exemples…avec réponses de la rédaction.

1/ Pertinence

« J’ai commencé à répondre à la 3e enquête, et je bloque sur la question N° 8. Aucune réponse ne me convient, et il est techniquement impossible de ne pas répondre« , explique Laurent. Aussi, suggère-t-il en toute conscience, « ça ne serait pas correct pour les personnes qui ont déjà répondu, mais est-ce que c’est encore possible de votre côté d’ajouter la réponse [Aucune des propositions] ? Sinon, je choisirai la réponse que j’éliminerai le plus facilement« .

R : Laurent copierait-il les politiciens, qui ne répondent qu’aux questions qu’ils veulent qu’on leur pose, et dans les termes qui leurs conviennent ? Nous ne le croyons pas, admettant que nous aurions pu ajouter cette possibilité. L’idée est actée pour les prochaines enquêtes.

« Aussi, aux 2 dernières questions, le champ de réponse est trop petit, je ne vois pas tout ce que j’ai écrit. Un grand champ texte multiligne serait mieux. La première enquête avait les mêmes soucis : notamment certaines questions méritaient plusieurs réponses mais on ne pouvait en choisir qu’une ».

R : Louable intention. Laurent, là encore, souhaite répondre de façon argumentée, ce qui est rare. Car, à 90%, les réponses données par les internautes se résument à peu de mots, voir un seul, « non » ou « rien ». Mais nous laisserons désormais la possibilité à chacun de s’exprimer plus longuement.

2/ Le vrai et le faux

« Je suis membre d’un site naturiste et qui se compose d’un forum. En ce qui concerne le sondage sur les dix questions concernant le naturisme, certains membres de mon site écrivaient que les textiles pouvaient répondre aux questions », s’interroge Guy. « Je suis très surpris de leurs réponses, car comment un textile qui ne connait absolument rien du ressenti en étant naturiste pourrait-il participer à ce questionnaire. J’aimerais avoir votre réponse, si OUI ou NON un textile a le droit de répondre à ce questionnaire concernant le naturisme ? ».

R : Bonne question… A laquelle même un informaticien expert aurait du mal à donner une réponse juste, faute de pouvoir inventer un logiciel adéquat. Comment vérifier ? Comment détecter un naturiste d’un « textile », voire un « vrai » naturiste d’un « faux » naturiste ? Alors que les naturistes entre-eux ne se reconnaissent pas toujours, voire se catégorisent entre nudistes et naturistes, simples cul-nuls et autres intégristes intransigeants. Nous préférons penser que seuls les naturistes sont intéressés à répondre à ces enquêtes, et que même s’il se glissaient quelques trublions, ils ne perturberaient que très peu les résultats.

3/ Nos questions

A l’issue de ces 3 enquêtes, et tout en préparant la 4e pour le 15 septembre, nous avons aussi quelques questions concernant les réponses données. Vous pouvez y répondre dans les commentaires.

a) Pourquoi, à environ 90%, ce sont toujours les hommes qui répondent ?

b) Que faire pour inciter les femmes, et les jeunes, à participer ?

c) Et comment vérifier l’état-civil de ceux qui répondent ?

Là encore, il faut croire à leur sincérité. Une qualité que, spontanément, nous accordons à tout naturiste. En toute confiance.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE
spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic