samedi 24 septembre 2022
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilPratiquerEstime de soiNue, contre le cancer de la peau !

Nue, contre le cancer de la peau !

spot_img

Dayanara Torres, Miss Univers 1993, modèle et actrice, s’est mise à nu pour la campagne #GetNaked (#Desnúdate), lancée par la Fondation de recherche sur le mélanome (MRF). L’objectif est de sensibiliser la société à ce type de cancer de la peau, qui peut toucher tout le monde.

« Le mélanome ne fait pas de discrimination fondée sur l’âge, la race ou le sexe, tout le monde en est à risque! », a déclaré Dayanara Torres, qui souffrait d’un mélanome lors de son stade 3, sur son compte Instagram. Elle a voulu montrer par l’exemple « combien il est important d’effectuer un examen mensuel de la peau du corps et comment cette simple habitude peut aider à sauver de nombreuses vies« .

Elle a eu un cancer de la peau il y a près de deux ans. Et, précisent les médias, « son courage a créé un phénomène qui a été plus tard rebaptisé parmi les dermatologues comme l’effet Dayanara« . L’imitant, « beaucoup de gens sont venus voir leurs médecins pour des examens de peau« . Pour sa part, la directrice de la MRF, Kyleigh LiPira, a souligné « l’engagement de Dayanara à sensibiliser des millions de personnes à travers le monde qui auraient tort de penser » qu’elles ne sont pas en danger.

D’où le lancement de la campagne « #GetNaked » sur Instagram. « En partageant votre histoire à travers cette campagne, cela aidera à mettre fin au mythe dangereux selon lequel le mélanome n’affecte que les personnes âgées ou à la peau claire, alors que la réalité est qu’il ne fait pas de discrimination selon l’âge, la race ou le sexe : tout le monde est à risque », a déclaré LiPira, citée par le journal mexicain El Universal.

Dayanara Torres, comme beaucoup d’autres patients qui ont été diagnostiqués avec le mélanome, n’a pas tout de suite donné d’importance à ce problème de santé. Il lui a fallu sept ans avant de consulter son médecin. « C’est alors qu’elle a appris que la marque derrière sa jambe droite était un mélanome et qu’à ce moment-là, il était dans sa forme « métastatique« .

Dayanara a subi une intervention chirurgicale à la jambe, au genou et à la cuisse, en plus d’avoir besoin de 77 points de suture. Au bout d’un an, elle a eu des traitements de radiothérapie toutes les trois semaines pour se remettre complètement d’un cancer de la peau, et explique que  » toute cette cure de désintoxication l’a laissée épuisée« .

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE
spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic