jeudi 9 février 2023
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilEn BrefDu naturisme exposé chez Doisneau

Du naturisme exposé chez Doisneau

spot_img

Jusqu’au 26 février 2023, la Maison Robert doisneau, à Gentilly (94), propose une rétrospective de l’oeuvre de la photographe Ergy Landau, l’une des fondatrices de l’agence rapho. Et qui fit un certain nombre de clichés pour les revues naturistes.

Née en juin 1896 à Budapest et décédée à Paris en 1967, Erzsëbet Landau est arrivée en France en 1923, voilà cent ans. Après avoir changé son nom en Ergy Landau, elle ouvrira son premier studio photo à Paris en 1924, et contribuera à la création de l’agence Rapho en 1933, 3 ans avant de participer à l’exposition internationale de la photographie contemporaine, au Louvre. En 1954, elle sera la première photographe française en Chine maoïste à l’invitation de l’association des amitiés franco-Chinoises, dont elle tirera un livre.

L’exposition rétrospective « Ergy Landau, 1896-1967 » présentée à la Maison Robert Doisneau de Gentilly retrace pour la première fois la trajectoire de cette photographe d’origine hongroise installée à Paris au début des années 1920. C’est à travers une centaine de tirages originaux totalement inédits et des archives personnelles récemment redécouvertes que nous suivons cette figure aujourd’hui peu connue du grand public et pourtant prédominante du milieu du 20e siècle. Pendant plus de trente ans, Ergy Landau participe en effet aux plus grandes expositions photographiques et collabore à de multiples publications, livres d’art et ouvrages pédagogiques en passant par les revues grand public. « Ses photographies les plus personnelles témoignent d’une assurance, d’un sens précis de la composition, d’une attention et d’une facilité pour agencer les jeux de l’ombre et de la lumière« . et, parmi ces oeuvres, souvent de commande, on notera quelques nus en extérieurs qui servirent à illustrer des revues naturistes.

« S’imposant rapidement comme une spécialiste du portrait, tout spécialement d’enfants, elle développe des recherches formelles qui la rapprochent à certains égards de la Nouvelle Objectivité et réalise dans le même temps de nombreux nus féminins. Publiées dans différents périodiques de la presse illustrée et des magazines ou revues de l’entre-deux-guerres, ses images témoignent de l’émancipation des corps qui accompagne certaines transformations des modes de vie, notamment sous la forme des loisirs de plein air et des sports pratiqués en pleine nature« .

Nous n’envoyons pas de messages indésirables !

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE
spot_img
spot_img
spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic