samedi 15 juin 2024
0,00 EUR

Votre panier est vide.

AccueilActualitésLes enquêtesParler et faire aimer le naturisme autour de soi

Parler et faire aimer le naturisme autour de soi

spot_img

Multiplier les espaces naturistes, en parler autour de soi, rendre la nudité normale, mobiliser les politiques, etc. Après sa clôture ce 30 novembre, voici les dernières idées et propositions faites lors de notre enquête pour valoriser le naturisme. Les analyses complètes seront publiées en janvier 2024 dans Naturisme Magazine N°84.

Par Jean-Luc Bouland

Organiser des jeux olympiques naturistes ?

Sur les 500 internautes ayant donné leur avis dans notre enquête sur la valorisation de l’art de vivre naturiste, moins de 50 femmes ont coché les cases, et donner des idées, ou simplement leur avis, comme publié le 24 novembre. Majoritairement faites par les hommes, les suggestions et remarques fournies ont été très longues pour cette ultime semaine. En voici ci-dessous les principales, dont quelques-unes qui, nous en sommes certains, seront loin de faire l’unanimité.

  • « Autoriser la mixité naturiste/textile dans les campings et centres naturistes. En effet, il faut suivre l’évolution de la société avec des divorces de plus en plus nombreux. De nouvelles familles se créent et il est difficile de retrouver l’âme sœur qui soit déjà naturiste. Il faut accepter ces nouvelles familles reconstituées dont tous les membres ne sont pas naturistes. Ceci permettra de les aider à se déshabiller quand ils seront prêts. Dans le cas contraire, un naturiste deviendra un textile s’il ne peut plus aller dans un camping naturiste car sa nouvelle famille n’accepte pas d’être obligée de se mettre nue aux camping.»
  • « Convaincre l’esprit catholique français que le naturisme est compatible avec la religion.»
  • « Autoriser la nudité intégrale dans tous les espaces naturels (parc, plages, riviere, montagne) pour que les textiles s’habituent à la nudité et constatent le bonheur des naturistes à simplement être nu en pleine nature. »
  • « Multiplier les rencontres avec nos députés pour faire sauter le verrou législatif sur la nudité en public. »
  • « Le naturisme ne consiste pas uniquement à être nu mais défend des valeurs de vie en harmonie avec la nature ainsi que le respect de celle-ci. Dans cette période ou l’écologie est sur toutes les lèvres, je pense que les naturistes ont des arguments pour valoriser la pratique. »
  • « En parler autour de soi et faire comprendre que ce n’est pas à connotation sexuelle mais que vivre nu ou habillé permet de faire exactement la même chose mais beaucoup plus librement. »
  • « Il faut beaucoup plus d’espaces naturiste, exemple les plages sauvages devraient toutes être tolérées à la nudité. »
  • « Rendre la nudité normale. »
  • « Dans toute démarche de communication au sujet du naturisme, mettre davantage l’accent sur sa valeur éducative pour les enfants dès le plus jeune âge. En banalisant la nudité aux yeux des enfants cela s’oppose à la mythification précoce du sexe par le tabou de son image, qui est à la racine de l’obsession vécue par adolescents et adultes dans notre société. »
  • « Autoriser des zones mixtes sur les plages pour faciliter la compréhension du naturisme par les textiles et aussi, pourquoi pas, leur permettre une première expérience, qui à n’en pas douter pourrait être positive… Il n’y a que le premier pas qui coute ! »
  • « L’organisation de championnats de France naturistes (voire éventuellement mixtes) dans différentes disciplines serait un vecteur de communication et de développement de nos pratiques naturistes avec un retentissement médiatique. De nombreux sports intérieurs ou extérieurs sont possibles en tenue d’Adam. Quelques exemples : Tennis – tennis de table – bowling – course à pied – athlétisme – volley ball etc. »
  • « Dans un monde de plus en plus intolérant, je pense qu’il serait judicieux de favoriser les échanges entre textiles et naturistes, que ce soit par la parole ou des lieux où la mixité est autorisée. Les naturistes devraient pouvoir expliquer plus souvent le sens de leur démarche. Peu de gens la comprennent, selon moi. »
  • « La loi doit être adaptée à ce style de vie sans pour cela que la nudité soit une possibilité partout. Il faut définir des lieux mixtes et des moments dévolus  où la nudité est possible dans le cadre d’activités sportives et culturelles  intérieures et extérieures. Il faut banaliser la nudité par la mixité. Seule la loi doit être clarifiée pour que les communes puissent ne pas refuser de mettre à disposition des locaux pour des activités naturistes et/ou mixtes. »
  • « Être en accord avec soi-même et les éléments; retour aux fondamentaux, informer l’opinion publique sur les valeurs du naturisme car souvent naturisme égal sexe; déconstruire les préjugés négatifs sur le naturisme…»
  • « Je pense qu’il faut surtout dédramatiser la question. Depuis des années je lis des articles consacrés au naturisme. Je suis toujours surpris par ce besoin de justifier la chose. Le naturisme n’est pas une dérive, un vice ou une perversité. C’est un moyen de vivre la nature au plus près avec des gens qui pensent comme vous, sans complexe aucun ! Les naturistes ne sont pas sectaires ni coupables de quoi que ce soit. Je crois donc que pour développer ce style de vie il ne faut pas en faire un mystère et le vivre aux yeux des non initiés comme une chose naturelle. Par contre je ne serais pas adepte de journées d’initiation entre textiles et naturistes sur le terrain. Si je dois participer à une journée à la piscine, j’y vais au minimum en maillot de bain. Et bien, si je vais participer à une initiation naturiste, j’y vais au minimum sans maillot de bain ! Et pour terminer, car je crois que le vrai problème pour franchir le pas réside dans tous ces complexes que nous avons sur l’exposition de nos corps pour lequel nous avons (presque) toujours des discriminations, c’est de bien insister sur le non regard et le non jugement des autres quant à nos anatomies respectives…»

POUR NE RIEN MANQUER, ABONNEZ-VOUS
A NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE

3 Commentaires

  1. Je regrette que de plus en plus, dans les centres naturistes, des personnes qui ne mettent nues uniquement une fois arrivées à la plage (car on arrive et repart de la plage habillé) aux piscines et sanitaires collectifs sinon, beaucoup de monde habillé et personne ne dit rien (du côté des responsables des centres..) et on voit de plus en plus de plages textiles « non fumeurs » et aux plages naturistes, aucune interdiction et encore, quand ce sont des cigarettes mais on voit de plus de fumeurs de joints… Il y a de la part des centres naturistes, une responsabilité vis à vis du naturisme, l’aspect commercial prime de plus en plus, rendement, bénéfices, l’esprit naturiste passant souvent dans les dernières préoccupations

spot_img
Dans le même style

Nos partenaires

Nous vous invitons à visiter les sites de nos partenaires ci-dessous, en 1 clic